Abomey-Calavi
Environnement

ACCORD DE PARIS: Le précieux sésame des pays en développement

L’accord de Paris est un traité international juridiquement contraignant sur les changements climatiques, l’accord de Paris est un adopté par 196 Parties lors de la COP 21 à Paris, le 12 décembre 2015 et est entré en vigueur le 4 novembre 2016. Remplis de textes et lois bénéfiques cet accord vient à point nommé.

Mahussé Barnabé AISSI

L’accord de Paris a pour objectif est de limiter le réchauffement climatique à un niveau bien inférieur à 2, de préférence à 1,5 degré Celsius, par rapport au niveau préindustriel. Pour concrétiser cet objectif de température à long terme, les pays visent à atteindre le plus rapidement possible le pic mondial des émissions de gaz à effet de serre afin de parvenir à un monde climatiquement neutre d’ici le milieu du siècle. L’Accord de Paris est un jalon dans le processus multilatéral de lutte contre le changement climatique car, pour la première fois, un accord contraignant réunit toutes les nations autour d’une cause commune afin d’entreprendre des efforts ambitieux pour lutter contre le changement climatique et s’adapter à ses effets.

Finance…

L’Accord de Paris réaffirme que les pays développés doivent prendre l’initiative « d’apporter une aide financière aux pays moins bien dotés et plus vulnérables, tout en encourageant pour la première fois les contributions volontaires des autres parties ». En réalité, le financement du climat est nécessaire pour les mesures d’atténuation, car des investissements à grande échelle sont nécessaires pour réduire les émissions de manière significative. Le financement de la lutte contre le changement climatique est tout aussi important pour l’adaptation, car des ressources financières importantes sont nécessaires pour s’adapter aux effets néfastes et réduire les conséquences du changement climatique.

Les résultats atteints jusqu’à présent…

Bien que les mesures de lutte contre les changements climatiques doivent être massivement renforcées pour atteindre les objectifs de l’Accord de Paris, les années qui se sont écoulées depuis son entrée en vigueur ont déjà donné naissance à des solutions à faible intensité de carbone et à de nouveaux marchés. De plus en plus de pays, de régions, de villes et d’entreprises se fixent des objectifs de neutralité carbone. Les solutions à zéro carbone deviennent compétitives dans des secteurs économiques représentant 25 % des émissions. Cette tendance est particulièrement visible dans les secteurs de l’électricité et des transports et a créé de nombreuses nouvelles opportunités commerciales pour les pionniers. Toutefois, selon l’accord « d’ici 2030, les solutions zéro carbone pourraient être compétitives dans des secteurs représentant plus de 70% des émissions mondiales ».

Laisser un commentaire à propos de ce

  • Quality
  • Price
  • Service

PROS

+
Ajouter Un Champ

CONS

+
Ajouter Un Champ
Choisissez L'Image