Cancel Preloader

1er groupe de presse agricole en Afrique de l’Ouest

APPOLINE AHO GLELE SUR LE PARCOURS DE L’ENTREPRENEUR : « La satisfaction des clients est primordiale » 

 APPOLINE AHO GLELE SUR LE PARCOURS DE L’ENTREPRENEUR : « La satisfaction des clients est primordiale » 

 Dans le cadre d’une série de formation initiée par l’Agence Territoriale de Développement Agricole du Pôle 7 au profit des acteurs agricoles, Appoline AHO GLELE, Chef Service Promotion Economique de la CCI Bénin de la Région de l’Atlantique a entretenu les participants sur le parcours de l’entrepreneurs. L’essentiel de sa communication est ressassé dans cette interview.

Appoline AHO GLELE, Chef Service Promotion Economique de la CCI Bénin de la Région de l’Atlantique

Quels sont les objectifs de la formation « Le Parcours de l’entrepreneur » organisée par l’ATDA du pôle 7 ?

L’objectif principal de cette formation est de fournir aux promoteurs d’entreprises des outils techniques spécifiques et des compétences managériales afin de consolider leurs projets, accroître leur compétitivité et assurer la pérennité de leurs activités. Plus spécifiquement, nous visons à sensibiliser les participants aux exigences du monde des affaires, à les préparer à faire face aux difficultés liées au démarrage d’une entreprise, en mettant l’accent sur le leadership, le renforcement de la capacité entrepreneuriale, et la compréhension des aspects juridiques, fiscaux et sociaux. L’objectif ultime est de renforcer leurs capacités en gestion d’entreprise et de les accompagner pour qu’ils puissent maintenir durablement leur position sur le marché.

Quels sont les facteurs clés pour le succès d’une entreprise selon vous ?

Selon mon expérience, neuf facteurs clés jouent un rôle crucial dans le succès d’une entreprise. Il s’agit d’avoir un bon produit, fixer bon prix pour ce produit, définir un bon emplacement stratégique, avoir une bonne communication pour promouvoir le produit, avoir organisation efficace, avoir des équipements de qualité, avoir un personnel compétent, avoir des partenaires fiables. Cela veut dire le chef d’entreprise doit avoir des fournisseurs et structures partenaires avec lesquels il faut travailler et surtout maintenir de bonne relation avec ses partenaires. Pour finir, il faut être un bon chef d’entreprise qui sait diriger et prendre des décisions éclairées.

Quelles sont les qualités essentielles d’un bon chef d’entreprise ?

Les qualités d’un bon chef d’entreprise sont multiples. Le chef d’entreprise doit savoir écouter son environnement et détecter les opportunités. Cela suppose que l’entrepreneur doit être tout le temps à l’écoute des opportunités qui existent dans son secteur. Pour ce faire, il doit davantage s’informer. Il doit croire en lui-même, avoir une vision stratégique, c’est- dire qu’il doit définir des objectifs clairs pour son entreprise à court, à moyen et à long termes. Un chef d’entreprise doit rester lucide face aux défis, être persévérant, patient. Il doit aussi savoir s’entourer de collaborateurs compétents, gérer les priorités, le temps et les ressources financières avec efficacité, et posséder un sens commercial développé.

Quel est le comportement qu’un chef d’entreprise à qui vous demandez d’avoir un sens commercial doit adopter face à la concurrence ?

Tout entreprise a pour objectif principal de commercer soit un produit ou un service et donc même face à la concurrence, il faudrait que le produit ou le service qui est mis sur le marché réponde aux normes, soit de bonne qualité et à prix accessible aux consommateurs. Si les clients auxquels ce produit est destiné sont bien ciblés, il ne devrait pas y avoir de problème pour le chef d’entreprise d’écouler facilement son produit.

Outre les facteurs clés et les qualités du chef d’entreprise, quels autres aspects sont essentiels dans le parcours de l’entrepreneur ?

En effet, il existe d’autres aspects essentiels dans le parcours de l’entrepreneur. La satisfaction des clients est primordiale. Cela implique de bien connaître ses clients, ses concurrents, voir ce qu’ils font de mieux qu’il peut imiter, et d’utiliser une stratégie marketing basée sur les 4 P (Produit-Prix-Place-Promotion). Aujourd’hui, on n’est pas obligé d’avoir une place physique mais il faut des circuits de distribution pour envoyer le produit auprès de la clientèle. Pour ce qui concerne la promotion, il existe aujourd’hui assez d’outils pour faire la promotion de son produit dont les médias sociaux, les médias classiques et autres. Tout cela doit être pris en compte au sein de l’entreprise pour que l’information soit portée à la connaissance des clients.  A part cet aspect, il faut également une bonne planification financière. Cela passe par la réalisation des plans de vente et de coût prévisionnel de l’entreprise et également la réalisation du plan de trésorerie pour ne jamais avoir à manquer de liquidité au sein de l’entreprise. Motiver le personnel pour une meilleure productivité est un autre aspect clé.

Comment peut-on alors motiver son personnel ?

Pour le faire, il faut d’abord qu’au recrutement, le personnel réponde aux attentes de l’entreprise, ensuite, il est nécessaire de déterminer le travail que chaque personne doit réaliser au sein de l’entreprise et leur fournir un cadre de travail sécurisé et efficace, et les impliquer dans la vision de l’entreprise. Il faut aussi les féliciter ou leur offrir des cadeaux en cas de meilleure performance. Tout cela peut contribuer à améliorer la productivité globale.

Qu’avez-vous à dire au sujet des obligations fiscales ?

La connaissance et le respect des obligations fiscales et sociales sont indispensables pour assurer la conformité légale de l’entreprise. Cela inclut la compréhension des types d’impôts applicables à chaque type d’entreprise, le paiement des impôts à bonne date, et le respect des obligations sociales envers la CNSS et la CCI Bénin. C’est vrai que la loi des finances a permis aujourd’hui que les petites entreprises nouvellement créées soient exonérées de la TPS, mais cela n’empêche pas que ces chefs d’entreprises réalisent les états financiers, aillent les déposer au niveau du service des impôts à bonne date et s’acquittent des obligations sociales.

Quel est votre mot de la fin ?

Sur le parcours de leur entreprise en tant que chef d’entreprise, il est nécessaire qu’il vérifie chaque fois l’adéquation de l’offre par rapport aux besoins de leur clientèle et ajustent au besoin cette offre en fonction de l’évolution du marché et de l’évolution de l’environnement et surtout anticiper sur l’évolution du marché.

Propos recueillis par Cédric Joawo BAKPE

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *