Cancel Preloader

1er groupe de presse agricole en Afrique de l’Ouest

Éditorial : Débouchage

 Éditorial : Débouchage

Chaque semaine a son lot d’informations. Et le lot de la semaine dernière a créé une sorte d’espoir entre notre pays et son grand voisin de l’Est.

Fraternité nous informe l’ouverture de la frontière de Sèmè avec la reprise des activités commerciales entre ces deux pays.

Barukamedia de son côté nous informe du tête-à-tête entre les deux chefs d’Etat Talon et Tinubu avec la forte déclaration du président Talon que tout ce que le Nigéria interdirait sur son territoire le Bénin ferait de même. On peut alors à la lumière de cette déclaration du numéro un béninois envisager que tout ce qui ne serait pas interdit au Nigeria ne le serait non plus au Bénin.
La fermeture de la frontière de Sèmè en 2019 a été un coup dur pour le commerce entre les deux pays. Et notamment pour les produits agricoles. Un marché de plus de 224 millions de personnes fermé pour le Bénin ou un marché de plus de 12 millions de personnes fermé pour le Nigeria. Quel désastre !
Nos deux peuples ont souffert de cette situation. L’écoulement des produits agricoles s’est presque bouché. Et la jeunesse rurale a soit pris la route de l’exode rural soit celle des cultures de rente où le marché est resté stable. L’ouverture des frontières terrestres entre ces deux pays et les volontés affichées des deux chefs d’Etat constituent une sorte de débouchage pour nos denrées alimentaires et matières premières agricoles.

Le secteur agricole s’en trouvera plus renforcé et plus diversifié.

Malik SOULEMANE

1 Comment

  • What’s up to every body, it’s my first pay a quick visit
    of this webpage; this website contains amazing and really excellent stuff in favor of visitors.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *