Abomey-Calavi
Agriculture

ETAT DE LA RECHERCHE AGRICOLE EN AFRIQUE DE L’OUEST ET DU CENTRE: Un symposium s’ouvre à Cotonou dès ce mardi

Du 19 au 21 juillet 2022, Cotonou abrite le symposium sur l’état de la recherche agricole en Afrique de l’Ouest et du Centre. Organisé par le Conseil Ouest et Centre Africain pour la Recherche et le Développement Agricoles (CORAF), ce symposium va réunir plusieurs acteurs du monde scientifiques des 23 pays membres du CORAF.

Vue des officiels à la conférence de presse

Cédric Joawo BAKPE

L’annonce a été faite à la faveur d’une conférence de presse tenue dans l’après-midi de ce lundi 18 juillet 2022. En effet, le symposium s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du projet TARSPro (Technologies et Innovations Agricoles pour l’Accroissement de la Résilience des Systèmes de Production et des Exploitations Familiales en Afrique de l’Ouest et du Centre) qui vise à assurer la sécurité alimentaire, nutritionnelle et économique des populations d’Afrique de l’Ouest et du Centre, précisément dans cinq pays à savoir : Bénin, Burkina Faso, Mali, Niger et Tchad. Selon Dr Emmanuel NJUKWE, Directeur de la recherche et de l’innovation du CORAF, le choix s’est fait sur le Bénin pour accueillir l’évènement parce qu’il est d’abord l’un des pays bénéficiaires du projet TARSPro et est aussi un pays accessible pour tout voyageur. Ce symposium va porter sur le thème « Technologies & Innovations agricoles : Solutions intelligentes face au climat pour la transformation des situations d’urgence et de post urgence. » Il sera l’occasion de renforcer l’engagement des parties prenantes du projet au niveau régional. Quatre principales thématiques ont été retenues pour être abordées durant ces trois jours, fait savoir Dr Mauricette OUALI-N’GORAN : « Agriculture (production végétale, animale, aquacole, forêt et environnement) intelligente face au climat-adaptation et atténuation, Ravageurs et maladies transfrontalières des plantes, Restauration des terres dégradées et gestion de la fertilité des sols et de l’eau, et Post-récolte (transformation, conservation et commercialisation). »

A travers ce symposium, le Benin attend « de profiter des riches expériences des chercheurs participants, de prendre connaissance des technologies et des connaissances qu’ils vont partager, de nous les approprier pour une meilleure utilisation dans les intérêts de toutes les populations bénéficiaires », affirme Alex ZOFFOUN, Directeur scientifique de l’Institut National de la Recherche Agricole du Bénin. La fin du symposium sera marquée par une session de mise en place du comité régional de pilotage du projet TARSPro.

Laisser un commentaire à propos de ce

  • Quality
  • Price
  • Service

PROS

+
Ajouter Un Champ

CONS

+
Ajouter Un Champ
Choisissez L'Image