Cancel Preloader

1er groupe de presse agricole en Afrique de l’Ouest

FILIERE KARITE

 FILIERE KARITE

Des emplois créés en Côte d’Ivoire et au Ghana

L’Alliance mondiale du karité (GSA), en collaboration avec la Deutsche Gesellschaftfür Internationale Zusammenarbeit (GIZ) a lancé le mois dernier le Programme d’investissement et de création d’emplois dans le karité pour stimuler l’investissement privé et renforcer l’industrie du karité. Grâce à cette action, le secteur du karité va contribuer de manière significative au développement économique et social de la région.

VanessaZANNOU

Le Programme d’investissement et de création d’emplois dans le karité vise à stimuler l’investissement privé et renforcer l’industrie du karité en Côte d’Ivoire et au Ghana. Grâce à diverses interventions techniques, telles que la création de nouvelles coopératives et l’amélioration de celles déjà existantes, le programme contribuera à améliorer les conditions de travail de 5200 femmes et à créer 2600 emplois décents. De plus, il facilitera des investissements du secteur privé d’une valeur de 638500 euros et aidera 50 entreprises européennes à intégrer le karité dans leurs produits.

Ce financement permettra de dynamiser l’industrie du karité dans la région, offrant ainsi de nouvelles perspectives économiques pour les femmes qui sont souvent les principales actrices de la filière. En soutenant la création de coopératives, le programme favorise l’autonomisation des femmes et renforce le tissu économique local. L’amélioration des conditions de travail des femmes est également un objectif important du programme. Cela inclut la formation aux bonnes pratiques de collecte et de transformation du karité, l’accès à des équipements de qualité et la garantie de rémunérations justes. Grâce à ces mesures, les femmes pourront développer leurs compétences et accroître leurs revenus, ce qui aura un impact positif sur leur bien-être social et économique.

Par ailleurs, le programme vise à créer des emplois décents dans l’industrie du karité. Cela permettra de réduire le chômage et de stimuler la croissance économique dans la région. En favorisant l’investissement du secteur privé, le programme ouvre des opportunités pour le développement de nouvelles activités et la diversification des produits à base de karité. Il faut noter que l’aide aux entreprises européennes dans l’utilisation du karité dans leurs produits contribuera à valoriser cette ressource naturelle et à accroître sa demande sur le marché international. Cela favorisera la croissance de l’industrie du karité et permettra d’augmenter les revenus des producteurs locaux.

Ce projet est financé par le ministère fédéral allemand de l’Économie et de la Coopération au développement dans le cadre des initiatives « Un travail décent pour une transition juste ».

1 Comment

  • awesome

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *