Cancel Preloader

1er groupe de presse agricole en Afrique de l’Ouest

FOIRE AGRICOLE ET ARTISANALE DE LA FETE IDENTITAIRE ET CULTURELLE DES TCHABE : Les produits dérivés du soja bio SPG très privilégiés, le projet Afdi WCP-45 satisfait

 FOIRE AGRICOLE ET ARTISANALE DE LA FETE IDENTITAIRE ET CULTURELLE DES TCHABE : Les produits dérivés du soja bio SPG très privilégiés, le projet Afdi WCP-45 satisfait

La fête identitaire et culturelle des Tchabè du Bénin et de la diaspora, Odé Ibilè, troisième édition, s’est déroulée avec succès à Kilibo, dans la commune de Ouèssè, du 16 au 19 mai 2024. Un événement pour promouvoir le riche patrimoine culturel des Tchabè dans toute sa diversité a été une opportunité exceptionnelle pour faire la promotion des produits dérivés du soja bio SPG.

Des festivités riches en activités variées

 

Plusieurs activités ont été organisées durant ces manifestations, notamment la découverte de l’art culinaire et vestimentaire, un concours de musique moderne inspirée de la tradition, la visite des vestiges et sites touristiques, ainsi que la foire agricole et artisanale.

Cette foire a marqué la participation de 10 femmes transformatrices de soja bio SPG, toutes bénéficiaires du projet WCP-45. Victoire Loke, cheffe de projet Afdi-WCP-45, a souligné que l’objectif de cette participation était de promouvoir les produits dérivés du soja bio-SPG et d’aider ces femmes à élargir leur clientèle.

Des produits dérivés du soja bio-SPG bien accueillis.

Fleur Amonsou, une des trois moyennes très petite entreprises (MTPE) bénéficiaire du projet, a exposé divers produits dérivés du soja bio SPG tels que des biscuits, de la farine, de l’huile, des croquettes et des brochettes. Elle a noté que ces produits ont été bien appréciés par les clients après dégustation. Selon elle, la qualité et le goût des produits ont su séduire les visiteurs de la foire.

Mariame Youcef, également participante, membre de la coopérative Toriifè, a rapporté que les visiteurs ont exprimé une appréciation positive des différents produits exposés. « Ils prennent les contacts et disent qu’ils vont nous contacter après », a-t-elle déclaré. Mariame a mentionné avoir vendu un nombre considérable de produits dérivés du soja bio SPG, tels que des gâteaux, du lait, du yaourt, des biscuits, des petits cailloux, des croquettes et de la farine.

La participation de ces femmes transformatrices de soja bio SPG à la foire a permis non seulement de vendre leurs produits, mais aussi de se faire connaître plus largement. Cette troisième édition de la foire agricole et artisanale de la fête identitaire des Tchabè a été un espace propice pour les ventes et le réseautage entre acheteurs, vendeurs, forains et visiteurs. Elle consolide ainsi les relations commerciales et ouvre de nouvelles opportunités pour ces entrepreneuses.

 

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *