Abomey-Calavi
Entretien

GESTION DU PARC A MAÏS DE POBE:« À la fin du programme ACMA 2, on peut continuer à mener les activités », dixit Salomé BIAOU, Gestionnaire du Parc à maïs de Pobè

Salomé BIAOU, Gestionnaire du Parc à maïs de Pobè

Bonjour Madame, Présentez-vous.

Bonjour Madame, je m’appelle Salomé BIAOU, Gestionnaire du Parc à maïs de Pobè.

De quoi est constitué le Parc à maïs de Pobè ?

La commune de Pobè a bénéficié du programme Approche Communale pour le Marché Agricole (ACMA 2), de la construction d’infrastructures et équipements marchands. Inaugurée en septembre 2017, cette infrastructure est composée d’un magasin de stockage de 2000 tonnes de maïs grain, des bureaux, des toilettes, des équipements tels que des palettes, des dalles, des balances, du multimètre.

Comment les acteurs sont-ils organisés autour de la gestion du parc à maïs de Pobè ?

Le parc à maïs construit par le programme ACMA2 a été mis en contrat d’affermage avec la mairie et l’association des commerçants pour la gestion. Les acteurs qui sont autour de cette IEMs sont : l’association communale des commerçants de maïs de Pobè appelée afèrèbè-chola née vers les années 1959. Cette association est composée de 13 hommes, de 125 femmes dont 20 jeunes pour un total de 138 et l’Union communale des coopératives villageoises des producteurs de maïs de Pobè (UCVPM) née le 26 novembre 2020. Cette union est composée de 122 hommes, 185 femmes, 400 jeunes pour un total de 704 personnes. Les deux organisations sont bien organisées et structurées. Elles disposent chacune d’un conseil d’administration, un organe décisif aussi d’un comité de suivi. Quand nous prenons le magasin qui est le nœud phare de la construction du programme ACMA2, il dispose d’un comité multi acteurs composé de neuf personnes dont deux commerçants, quatre producteurs, un membre de la mairie qui est le point focal, l’agent de conditionnement de la direction départementale de l’agriculture et de la pêche, le technicien spécialisé en maïs de la cellule communale de Pobè. Voilà les neuf acteurs qui sont au niveau du comité multi acteurs qui ont la gestion des activités du warrantage et de vente groupée au sein du parc à maïs de pobè

Pour le warrantage, quels sont les volumes mobilisés et comment ça évolue.

La première expérience de warrantage dans la commune de pobè a commencé avec la campagne de 2020-2021. En 2020, des sensibilisations ont été faites au niveau des acteurs dans les villages. Nous avons 18 coopératives dans la commune de Pobè dont au sein de ces coopératives des descentes ont été faites pour sensibiliser des acteurs tant au niveau de ACMA2 qu’au niveau des acteurs eux-mêmes. La phase de collecte a démarré en janvier 2021 ou on a pu mobiliser auprès des producteurs, 17 tonnes de maïs et 80 tonnes auprès des commerçants. Au total, 97 tonnes ont été mobilisés avec un accompagnement de crédit de l’Unacrep de pobè en l’occurrence d’un montant de crédit de 4 millions 500 mille FCFA. Nous avons été accompagnés par l’agent de conditionnement de la direction départementale de l’agriculture de l’élevage et de la pêche qui a fait le suivi de stock, c’est-à-dire, lorsque l’acteur amène sont produits, son produit fait objet de contrôle. Il y a le contrôle qualité, taux d’humidité, d’impuretés. Le produit des acteurs est renseigné par une codification contre un certificat de dépôt signé par la gestionnaire ainsi que par l’agent de conditionnement. Au départ de la campagne, il y a un plan d’affaires pour demander une ligne de crédit auprès de l’Unacrep. Nous avons pu négocier 70 % du montant de dépôt. Le montant du dépôt, c’est le montant du marché.

Le maïs est un produit périssable donc il faut veiller à la qualité. Avoir un maïs de qualité au départ et au moment de la vente ce qui permet de trouver un marché d’écoulement plus facilement à un prix rémunérateur. Toutes les deux semaines, l’agent de conditionnement de la DDAEP passe pour le suivi afin d’apprécier l’état du stock. Tous les acteurs qui se sont mêlés aux activités de warrantage passent au niveau de suivi pour le marché, en étudiant les prix au niveau de la commune et aussi sur les marchés nationaux et internationaux. Nous faisons de la sensibilisation au niveau des radios afin de toucher des clients. À l’étape de prise de décisions, le déstockage se fait généralement dans le mois de mars et d’avril ensuite on prend la décision au niveau du comité multi acteurs qui informent les acteurs sur le prix décidé. Avec le consentement de tous, nous commençons la vente pour enfin rembourser le crédit. La deuxième expérience pour la campagne de warrantage 2021-2022 a commencé en novembre dernier où nous avons pu mobiliser 40 tonnes de maïs grain et 410 tonnes auprès des commerçants. 51 millions, 347 milles, 100 FCFA ont été mobilisés comme crédit pour le warrantage.

Quelles sont les difficultés que les acteurs rencontrent lors de la commercialisation du maïs ?

La plus grande difficulté est liée à la taxe instaurée par le gouvernement béninois en février dernier. Ceci a eu un impact sur les acteurs qui avaient déjà mobilisé des stocks importants avant la prise de cette décision. Les gros consommateurs des pays voisins en particulier les unités de provenderies ne sont pas intéressées à cause du prix de vente, mais également à cause de la taxe à supporter par rapport au tonnage. Pour pallier ces problèmes, nous faisons les ventes en détail afin de payer le crédit mobilisé au SFD partenaire.

Mot de fin

Pour nous, aujourd’hui, c’est de développer le partenariat, c’est de trouver d’autres acheteurs potentiels, des grossistes. Selon nos défis, à la fin du programme ACMA 2, on peut continuer à mener les activités. On a eu beaucoup de formation. Se maintenir sur le marché aujourd’hui constitue un défi pour nous. Je remercie le programme ACMA2, la mairie de Pobè à travers son point focal pour tous les apports qu’ils nous ont apportés.

Propos transcris par Ruth EDOH




                                       

Laisser un commentaire à propos de ce

  • Quality
  • Price
  • Service

PROS

+
Ajouter Un Champ

CONS

+
Ajouter Un Champ
Choisissez L'Image