Abomey-Calavi
Genre et développement

JOURNÉE INTERNATIONALE DE LA FEMME RURALE (JIFR): La directrice générale de l’ATDA – AO adresse un message aux femmes

Le 15 Octobre est la date instituée en 2007 par l’ONU pour la célébration de JIFR (journée internationale de la femme rurale). Ceci pour reconnaître le rôle et l’apport décisif des femmes rurales, dans la promotion du développement agricole et rurale d’une part et l’élimination de la pauvreté d’autre part. A l’occasion la directrice générale de l’ATDA-AO a livré un message à l’endroit des femmes rurales du Bénin.

« L’édition de cette année a pour thème : « infrastructures durables, accès aux services publics et protection sociale au service de l’égalité des sexes et de l’autonomisation des femmes et des filles des régions rurales ». A travers ce thème, apparaît clairement la place de l’autonomisation des femmes rurales, un point clé, incontournable pour l’atteinte des ODD. En effet, les femmes rurales jouent un rôle essentiel et incontournable dans les économies rurales des pays en développement. En plus de son rôle de procréation et d’éducatrice des enfants, les femmes participent à la production agricole, assurent l’alimentation des familles, et constituent pour une large part, la main d’œuvre formelle et informelle aussi bien dans les exploitations que dans les entreprises agricoles. Dans les départements de l’Atacora et de la Donga, la majorité des femmes constituent la main d’œuvre agricole ; elles interviennent aussi dans la transformation agricole et le commerce. A travers cette commémoration de la femme rurale, nous rendons un hommage mérité à ces braves femmes de l’Atacora et de la Donga en particulier et à toutes les femmes rurales du Bénin en général .

Je voudrais à l’occasion de la JIRF 2020, convier tous les acteurs intervenant dans le secteur agricole, à réfléchir sur la modalité de mise en œuvre d’une stratégie de renforcement du leadership et d’une résilience plus accrue des femmes dans les différentes activités de développement socio – économique (production / transformation) des produits agricoles surtout des filières porteuses que sont le riz, le karité le fonio ; les sésames etc.

Pour y arriver, il faudra trouver le moyen d’investir dans les besoins essentiels des femmes en milieu rurales et développer des infrastructures indispensables comme l’approvisionnement en eau du salubre et l’assainissement, l’énergie, les transports ; De donner aux femmes rurales davantage accès aux systèmes d’épargne et de crédit; d’intégrer de nouvelles possibilités d’emplois en leur offrant davantage de débouchés dans d’autres secteurs que l’agriculture, en améliorant leurs conditions de travail et en leur donnant davantage accès aux moyens de production.
Je sais que le gouvernement de son excellence Patrice Talon ne tarit pas de stratégie pour capter les finances nécessaires au développement du Bénin en général et au développement rural en particulier. J’en veux pour preuve, toutes les grandes réformes intervenues dans le secteur agricole depuis son avènement. La mise en œuvre adéquate et rigoureuse de ces réformes contribuera à coup sûr à améliorer un tant soit peu, les conditions de vies des femmes rurales.

A toutes ces femmes battantes du monde rural, chevilles ouvrières de la production agricole au Bénin, je voudrais dire mon admiration en cette journée du 15 Octobre 2020.

Laisser un commentaire à propos de ce

  • Quality
  • Price
  • Service

PROS

+
Ajouter Un Champ

CONS

+
Ajouter Un Champ
Choisissez L'Image