Cancel Preloader

1er groupe de presse agricole en Afrique de l’Ouest

MARCHES PUBLICS AU BENIN : Un levier pour le développement économique

 MARCHES PUBLICS AU BENIN :  Un levier pour le développement économique

Les marchés publics occupent une place importante dans l’économie du Bénin. Ils jouent un rôle essentiel dans le développement du pays en favorisant les investissements publics, la création d’emplois et le renforcement des infrastructures. Cette forme d’approvisionnement public est encadrée par des règles strictes visant à garantir la transparence, l’équité et l’efficacité des transactions.

Vanessa ZANNOU

Au Bénin, les marchés publics sont régis par le Code des marchés publics et des délégations de service public, adopté en 2017.  Lors d’un Webinaire sur les marchés publics organisé par la CCIB, Dr. Derrick S. B. BODJRENOU, Conseiller en Marchés Publics, souligne la Loi N° 2020-26 du 29 septembre 2020, portant code des marchés publics en République du Bénin, a introduit des innovations visant à accélérer le processus d’achat public, encourager la participation des Micro-, Petites et Moyennes entreprises, et prendre en compte les préoccupations environnementales dans les marchés publics au Bénin.  En effet, ce cadre légal vise à promouvoir une gestion transparente, compétitive et économique des marchés publics. Pour superviser et réguler ce secteur, l’Autorité de Régulation des Marchés Publics (ARMP) a été créée. Elle est chargée de contrôler les procédures d’attribution des marchés, de veiller au respect des règles et de sanctionner les éventuels manquements. Les marchés publics béninois ont pour principaux objectifs de soutenir l’économie nationale, de favoriser la participation des acteurs locaux, d’assurer la qualité des services et des biens, ainsi que de promouvoir la transparence et la concurrence. Ces objectifs sont essentiels pour garantir une gestion efficiente des ressources publiques et pour stimuler la croissance économique du pays.

Selon le Dr BODJRENOU, les acteurs des marchés publics jouent des rôles essentiels dans la commande publique. Les acheteurs publics qui sont les autorités contractantes qui passent des marchés publics pour répondre à des besoins spécifiques. Ils peuvent être des administrations publiques, collectivités territoriales ou établissements publics. Les Opérateurs économiques quant à eux, sont les entreprises qui répondent aux appels d’offres et fournissent des biens ou services dans le cadre des marchés publics. Ils peuvent être des entreprises générales, des sous-traitants ou des groupements solidaires. La collaboration entre ces acteurs est cruciale pour garantir la transparence et l’efficacité des procédures de passation de marchés publics.

En termes de recommandation, Dr. Derrick S. B. BODJRENOU, Conseiller en Marchés Publics pense qu’il est crucial de respecter scrupuleusement les délais et les procédures établis pour soumissionner aux marchés publics. Cela garantit la conformité et la recevabilité de votre offre. La qualité de votre offre est primordiale pour attirer l’attention des organismes publics. « Veillez à ce que votre proposition réponde de manière exhaustive et pertinente aux besoins exprimés dans l’appel d’offres ». Il faut noter la veille stratégique et une préparation minutieuse qui sont des éléments clés pour anticiper les besoins du marché et se positionner de manière compétitive. «  Restez informé des opportunités et des évolutions du secteur », recommande til avant de continuer « Assurez-vous d’avoir une organisation solide pour répondre aux exigences contractuelles et budgétaires. En cas de questions spécifiques, il est important de connaître les contacts utiles vers lesquels vous pouvez vous tourner pour obtenir des clarifications ou des informations complémentaires ». Selon lui, ces contacts, sites, institutions peuvent jouer un rôle crucial dans la réussite des démarches.

Les marchés publics au Bénin constituent un levier essentiel pour le développement économique du pays. Ils contribuent à la fourniture de biens et services essentiels à la population, tout en favorisant l’inclusion des acteurs locaux dans le processus d’approvisionnement public. Ainsi, les réformes engagées visent donc à renforcer la transparence, la compétitivité et l’efficacité de ce secteur, pour en faire un véritable moteur de croissance et de création d’emplois.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *