Cancel Preloader

1er groupe de presse agricole en Afrique de l’Ouest

MULTIPLICATION DES REJETS DE BANANE : Des astuces pour obtenir des plants sains et performants

 MULTIPLICATION DES REJETS DE BANANE : Des astuces pour obtenir des plants sains et performants

La multiplication des rejets est une étape essentielle pour cultiver du plantain et de la banane douce. Les rejets, jeunes plants de bananier, peuvent être prélevés à la base de la tige principale, appelée pied-mer. Cependant, les rejets issus de champs anciens peuvent être infestés de maladies et de ravageurs. Pour garantir des rejets sains et vigoureux, il est recommandé de les multiplier en dehors du champ.

Plantation de Banane

Ruth EDOH

La multiplication des rejets est une étape essentielle pour cultiver du plantain et de la banane douce. Les rejets, jeunes plants de bananier, peuvent être prélevés à la base de la tige principale, appelée pied-mer. Cependant, les rejets issus de champs anciens peuvent être infestés de maladies et de ravageurs. Pour garantir des rejets sains et vigoureux, il est recommandé de les multiplier en dehors du champ.

Tout d’abord, il faut sélectionner un pied-mère de bonne qualité en tenant compte de la fréquence d’émission des rejets, le poids du régime, le nombre de mains et de doigts, la grosseur des doigts, et le temps mis pour donner des régimes. Ensuite, choisissez un rejet de petite taille (moins d’un mètre de hauteur) avec des feuilles étroites en forme de lance, ou la feuille centrale en forme de cigare. Il est important de nettoyer les rejets avec de l’eau propre pour enlever les parasites.

Pour la suite des opérations, épluchez les bulbes des rejets en enlevant une couche de 3 à 5 cm d’épaisseur tout autour jusqu’à ce que le bulbe soit complètement blanc et que toutes les racines, la terre et les trous faits par les charançons soient enlevés. Ensuite, trempez les bulbes dans une solution de cendres, de poudre de piment, d’ail ou de neem pendant 10 à 15 minutes pour cicatriser les plaies et éviter les attaques de parasites. Laissez sécher les bulbes pendant 2 à 3 jours à l’ombre. Pour la phase suivante, inciser le bulbe d’une croix au milieu pour tuer le bourgeon central et favoriser l’émergence des bourgeons latéraux. Ensuite, placez les bulbes debout dans un germoir rempli de sciure fine de bois blanc humide, en les enfonçant dans la sciure et en recouvrant de 3 cm de couche de sciure. Recouvrez le germoir avec une toile en plastique transparent pour conserver l’humidité et éviter la contamination. Arrosez régulièrement les bulbes dans le germoir, en découvrant légèrement la toile de plastique chaque matin pendant environ cinq minutes pour permettre l’aération.

Après trois à six semaines, les bulbes donneront des rejets. Détachez les rejets qui ont une à trois feuilles émergentes à l’aide d’un couteau tranchant et propre. Pour finir, repiquer les rejets dans du terreau bien riche en matières organiques et arrosez-les une à deux fois par semaine. Après six à huit semaines après le repiquage, vos plants sont prêts pour la plantation.

La multiplication des rejets de plantain et de banane douce est importante

pour garantir des plants sains et performants.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *