Cancel Preloader

1er groupe de presse agricole en Afrique de l’Ouest

NOUVEAU SYSTÈME D’IRRIGATION AUTOMATIQUE : La SoNaMa toujours dans la dynamique de soulager les producteurs agricoles

 NOUVEAU SYSTÈME D’IRRIGATION AUTOMATIQUE : La SoNaMa toujours dans la dynamique de soulager les producteurs agricoles

Avec les nombreuses innovations dans le monde agricole, les producteurs agricoles auraient joui de différents systèmes d’irrigation, en permanente évolution. Mais ces derniers ne manquent pas de limites. C’est alors pour repousser ces limites et faciliter la vie aux producteurs que la Société Nationale de la Mécanisation Agricole (SoNaMA) a œuvré pour fabriquer un nouveau système d’irrigation automatique plus efficace.

 

(Stag) Madeleine ATODJINOU

Pour la plupart des configurations, l’irrigation est une nécessité pour assurer un développement convenable des cultures. En effet, elle consiste à apporter de l’eau à des cultures dans le but d’améliorer la productivité des parcelles ou de combler un manque d’eau (faible pluviométrie). Elle peut également être utilisée pour répandre divers agents fertilisants.

Malgré les différents systèmes d’irrigation qu’ont connu les producteurs agricoles, et qui auraient fait preuve d’une importante efficacité, il faut reconnaître que les différentes difficultés que rencontrent ceux-ci ne sont pas totalement résolues.  C’est un fait qui n’a pas laissé indifférent la Société Nationale de la Mécanisation agricole (SoNaMA). Elle a donc trouvé nécessaire de mettre à la disposition de ceux-ci un dispositif en miniature à 100% automatique. Il s’agit d’un nouveau système d’irrigation appelé l’irrigation « goutte-à-goutte » qui a pour but principal de faciliter encore plus le travail aux producteurs agricoles. Un dispositif hautement technologique très praticable pour tout environnement de production (sous serre, en plein air).

Pour l’atteinte de son objectif, la SoNaMA a simulé à une foire d’exposition trois parcelles (A, B et C) sur la base de ce prototype. « La parcelle « C » est irriguée  en fonction de la décision des capteurs d’humidité », explique Aboubacar Diakite, Chef division test agronomique et concession d’équipements TICS à la SoNaMa. Lorsque l’humidité est basse à une température ou à une humidité donnée, la vanne correspondante s’ouvre automatiquement pour irriguer la parcelle. Les deux autres parcelles peuvent être irriguées par l’utilisateur des boutons. Quand le producteur est hors du champ,  il peut utiliser l’application mobile sur son téléphone afin de procéder à l’irrigation. Aussi a-t-il la possibilité d’envoyer un SMS à la boîte de dérivation, ce qui permet à la vanne correspondante de s’ouvrir automatiquement afin d’irriguer le champ. Le producteur à travers l’application mobile, peut contrôler de loin la quantité d’eau consommée par les plantes dans une période donnée.

En outre, ce système d’irrigation automatique dispose de plusieurs avantages pour son utilisateur. « Le producteur a alors la possibilité d’économiser l’eau, c’est-à-dire réduire la quantité d’eau apportée à la parcelle (champ). Cela lui permet également de connaître le niveau de précision par rapport à la production », Fait savoir le chef division Diakite. Il s’utilise en maraîchage comme dans tous les autres domaines de production agricole.

La bonne nouvelle est que ce dispositif est accessible à tous les producteurs, instruits ou non. Il suffira que chacun d’eux soit instruit sur le mode d’utilisation de l’application mobile qui permet de manipuler facilement cet appareil automatique depuis un téléphone portable.  Ainsi, pour l’utiliser, il faut se référer à la boîte de dérivation. Sur cette boîte, il y a trois boutons : « Le premier permet d’entrer dans le paramètre. Vous pouvez, à partir de celui-ci, contrôler l’heure à laquelle l’opération a lieu, le débit d’eau, la consommation; contrôler l’état des vannes (si celles-ci sont ouvertes ou en arrêt), reconnaître le champ qui est irrigué, etc », précise le chef division.

Cette nouvelle technologie représente un important  avantage pour les producteurs. Plus besoin de se rendre obligatoirement au champ lorsqu’on pour l’irrigation des cultures agricoles et quand a une urgence.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *