Abomey-Calavi
Santé et Nutrition

PERIODE DES FETES:Les bonnes conduites pour rester en bonne santé

Pendant les périodes des fêtes, adopter une bonne alimentation est capitale pour le bien-être de l’organisme humain. Conscient de cela, la mise en œuvre des cinq clés pour une santé saine s’avère importante.

Oyéyèmi AGANI

 Avoir une bonne hygiène de vie passe par une bonne alimentation et une bonne hydratation. Qu’il s’agisse de la période des fêtes ou durant toute l’année et bien sûr durant toute la vie, il est impératif de développer de bonnes pratiques alimentaires. En effet, l’organisme doit être maintenu en bonne santé quoi qu’en soit le temps qu’il fait. Ceci, par la mise en application des cinq clés recommandées par Moutiou A. Soumanou, doctorant en médecine à la faculté des sciences de santé de Cotonou. Selon ce dernier, il faut :

Prendre l’habitude de la propreté (garder les aliments en lieu propre et les laver avant toute utilisation surtout pour ceux qui mangent les crudités) ;

Séparer les aliments crus des aliments cuits (surtout pour ceux qui utilisent des réfrigérateurs domestiques ou ceux qui mélangent tout depuis le marché) ;

Faire bien cuire les aliments ;

Maintenir les aliments à bonne température (c’est-à-dire d’éviter les températures entre 4°C et 60°C qui constituent un intervalle de température favorable à la multiplication des germes pathogènes. Il faut donc mettre les repas chauds dans des glacières hermétiquement fermées pour les conserver à bonne température) ;

Utiliser de l’eau et des produits sûrs et propres autour des aliments (veillez à la propreté de tout ce qui entre en contact avec les produits alimentaires).

Par ailleurs, il faut aussi bien lire les emballages alimentaires pour ne pas acheter des aliments avariés. « Voici l’occasion de fuir les promotions à tout vent avec des prix cassés qui souvent sont dans l’intention de faire écouler les produits alimentaires avariés », souligne Moutiou A. Soumanou. Il faut aussi rappeler aux personnes vivant avec les comorbidités comme le diabète, l’HTA etc. de ne pas se faire distraire par la fête, de respecter rigoureusement leur alimentation enfin de ne pas aggraver leur santé et d’éviter l’excès en tout. Cependant, pour ceux qui écoutent les conseils et n’arrivent pas à les mettre en pratique, il n’y a pas une solution magique.

Pour finir, le médecin invite tout le monde à continuer la sensibilisation parce que beaucoup n’ont pas l’information « et parfois posent de mauvais actes qui par la suite engendrent des conséquences fâcheuses sur la santé » a-t-il ajouté. Après la sensibilisation, il revient donc aux populations de mettre en pratique les conseils reçus parce que prévenir vaut toujours mieux que guérir.

Laisser un commentaire à propos de ce

  • Quality
  • Price
  • Service

PROS

+
Ajouter Un Champ

CONS

+
Ajouter Un Champ
Choisissez L'Image