Cancel Preloader

1er groupe de presse agricole en Afrique de l’Ouest

POLYCULTURE : Un atout lucratif pour les fermiers agricoles

 POLYCULTURE : Un atout lucratif pour les fermiers agricoles

Les fermes agricoles qui embrassent la diversité de cultures trouvent une richesse insoupçonnée dans la multiplicité des récoltes. La polyculture, loin d’être une simple alternative, se caractérise du fait de cultiver plusieurs espèces dans une même exploitation agricole.Elle offre de nombreux avantages, en matière de résilience, de rentabilité et d’impact positif sur l’environnement.

Un jardin polycultural

 

Rébécca Kafoui KANSOU

La polyculture transcende les limites de la monoculture, où une seule espèce domine les terres agricoles. En mélangeant différentes cultures, les agriculteurs améliorent la fertilité des sols, diversifient leur source de revenus et réduisent les risques liés aux ravageurs.

Bien qu’un engagement envers la protection de l’environnement, la polyculture est une stratégie économique. Elle permet aux agriculteurs de bénéficier d’une plus grande stabilité financière, tout en ouvrant de nouveaux horizons commerciaux grâce à une offre variée et attrayante. En effet, la diversification des revenus agricoles rend l’exploitation moins vulnérable à la réduction des rendements causée par des conditions environnementales défavorables. « En diversifiant nos cultures, nous réduisons les risques liés aux conditions météorologiques imprévisibles et aux fluctuations du marché. C’est une stratégie essentielle pour assurer la stabilité de notre exploitation. La polyculture est un véritable atout pour le développement rural » nous confie un maraîcher

En plus des problèmes environnementaux qu’elle règle, la polyculture réduit le besoin en pesticides. Les polycultures qui priorisent la diversité des plantes permettent une plus grande biodiversité dans l’écosystème local entraînant une forte réduction des populations de ravageurs, et donc des réductions importantes du besoin de pesticides, grâce à un meilleur contrôle biologique.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *