Abomey-Calavi
Agrobusiness

PROGRAMME ACMA 2: Parc à gari de Savalou, véritable centre d’affaire et de promotion du gari

Dans un contexte de lutte contre la crise alimentaire générée par la pandémie de la Covid-19, la promotion de la filière manioc au Bénin se présente comme l’ultime solution. Surtout, quand on sait que le gari, l’un des nombreux produits alimentaire fabriqué à partir des racines de maniocs fraiches reste un aliment de base au Bénin. C’est absolument dans cette dynamique anticipative que s’inscrit le programme ACMA 2 en mettant à la disposition des acteurs de cette filière une infrastructure aux normes.

Par Megan Valère SOSSOU

Au nombre des résultats de l’exécution du programme Approche Communale pour le Marché Agricole, phase 2 figure l’accroissement de la valeur des produits agricoles compétitifs commercialisées par les acteurs des Pôles d’Entreprises Agricoles sur les marchés rémunérateurs. La mise en place de certaines infrastructures y a contribué énormément. Il s’agit des magasins et des parcs. Le parc à gari de Lowo dans la commune de Savalou en est une preuve palpable.

Epicentre de la farine sèche, croustillante, granulaire et de couleur blanche, la commune de Savalou a donc sans doute la particularité du bon gari en termes de savoir-faire. D’ailleurs, la production du manioc a nettement progressée, avec un superflu moyen annuel de 400. 000 tonnes dont 55. 000 tonnes pour le gari.

En réponse aux multiples demandes des jeunes et des femmes, acteurs du pôle d’entreprises agricoles gari de Savalou de bénéficier d’un centre d’affaire pour promouvoir un gari de qualité, le programme Approche Communale pour le Marché Agricole, phase 2 a mis en place un parc à gari.

Le dit parc est constitué d’un magasin de 500 tonnes pour le stockage de gari, d’un bloc administratif (Salle de réunion meublée, toilettes sanitaires, bureau équipé de mobiliers et matériels informatiques) pour la gestion du marché. Il y a également sur le parc deux (02) hangars pour la vente du gari en gros et en détail, un parking pour le stationnement des engins du personnel administratif, une aire aménagée (espace vert et pavage). A cela s’ajoute un bloc de toilettes modernes pour les usagers du parc ainsi que des équipements et matériels pour le fonctionnement du parc entier. Le tout sur un domaine entièrement clôturé et muni d’une guérite pour la sécurité du site avec des lampadaires solaires pour l’éclairage.

En claire, c’est un parc de regroupement et de commercialisation du gari qui répond aux attentes des acteurs et qui trouve sa pertinence des potentialités de la commune de Savalou dans la production du manioc.

Pour les jeunes et femmes bénéficiaires de cette infrastructure, « le parc sera une référence d’affaire pour une mise mensuelle sur les marchés locaux et régionaux d’environ 100 tonnes de gari de bonne qualité Soit environ 22 millions de FCFA de revenus annuels».

Agathe Elvis Capo-chichi, l’une des responsables des coopératives de femmes bénéficiaires, la gratitude à ce grand investissement sera d’accroitre le chiffre d’affaire sur le parc en vue non seulement d’autonomiser les femmes mais aussi d’améliorer la sécurité alimentaire de toute la population béninoise.

Laisser un commentaire à propos de ce

  • Quality
  • Price
  • Service

PROS

+
Ajouter Un Champ

CONS

+
Ajouter Un Champ
Choisissez L'Image