Cancel Preloader

1er groupe de presse agricole en Afrique de l’Ouest

PROTECTION ET REHABILITATION DES SOLS-PROSOL DE LA COOPERATION ALLEMANDE GIZ : Bilan significatif du Projet ProSol de la Coopération Allemande GIZ dans le Nord

 PROTECTION ET REHABILITATION DES SOLS-PROSOL DE LA COOPERATION ALLEMANDE GIZ : Bilan significatif du Projet ProSol de la Coopération Allemande GIZ dans le Nord

La cérémonie officielle de clôture des activités du projet PRoSol de la Coopération Allemande Giz a eu lieu le mardi 4 juin 2024. Démarré en 2015, ce projet est intervenu dans cinq départements du Bénin dont l’Alibori, le Borgou, les Collines, le Zou et le Couffo, a réhabilité plusieurs hectares de terres et a renforcé la résilience de nombreux agriculteurs face aux effets du changement climatique.

 

Blandine KEGUE

Piloté par la Coopération Allemande Giz, le projet a marqué une étape significative dans la Gestion Durable des Terres (Gdt) et l’Adaptation au Changement Climatique (Acc) au Bénin. Il a réhabilité 245 000 hectares de terres répartis sur 18 communes et 639 villages. Selon Andréa Schalla, chargée de ProSol/Giz, ProSol a renforcé les capacités locales et ancré la Gdt et l’Acc dans les villages bénéficiaires. Ce renforcement a été réalisé à travers la formation et l’encadrement de 175 000 agriculteurs et agricultrices. En outre, des mesures spécifiques de Gdt ont été mises en œuvre sur 245 000 hectares, dont 5 254 hectares de superficies communautaires, à en croire la chargée du projet.

 Le Maire de Parakou, Inoussa Zimé Chabi, a salué les résultats du projet. Il a souligné l’amélioration de la résilience des agriculteurs face aux effets du changement climatique. Pour lui, les initiatives mises en œuvre incluent la gestion intégrée de la fertilité des sols, l’agriculture de conservation, la gestion des eaux et des sols, ainsi que l’agroforesterie et l’adaptation au changement climatique. Gniré Dan, représentante des productrices à Gogounou, et Inoussa Bio, éleveur leader à Bembéréké, ont partagé leurs expériences positives avec PRoSol. Ils ont mis en avant les acquis en matière de protection et réhabilitation des sols. Ils ont profité de l’occasion pour saluer l’impact significatif du projet sur leurs pratiques agricoles et pastorales. Gniré Dan a souligné l’amélioration de la fertilité des sols et l’augmentation des rendements agricoles, tandis qu’Inoussa Bio a parlé des avancées en matière de gestion des terres et de conservation des pâturages. Le Président de l’Association pour le Développement des Communes du Borgou (Adecob), Tidjani Bani Chabi, quant à lui, a exprimé sa gratitude envers la Coopération Allemande Giz. « Grâce à PRoSol, les agriculteurs de communes telles que Sinendé, Bembéréké et Kalalé ont bénéficié de formations en gestion durable des terres et en agriculture biologique. Ce qui a permis ainsi la culture de plantes fourragères sur de vastes hectares. », a-t-il fait savoir.

Bien entendu que le projet est en adéquation avec la vision du gouvernement béninois. Pour cela, le représentant du préfet du Borgou et de l’Alibori, Sanni Bio Bayé, a affirmé que ProSol s’aligne parfaitement avec la vision du chef de l’Etat. Il a réitéré l’engagement des préfectures à intégrer les données du projet dans leurs plans de développement.

Il est à noter que le projet ProSol est officiellement prévu pour se terminer le 30 juin 2024. Toutefois, la mission de pérennisation des acquis se poursuit, avec une forte conviction que l’approche GDT/ACC en agroécologie transcendera les frontières du Bénin.

 

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *