Cancel Preloader

1er groupe de presse agricole en Afrique de l’Ouest

RAMASSAGE DES SABLES DE RUE : Une pratique à risques environnementaux sanctionnée par les lois

 RAMASSAGE DES SABLES DE RUE : Une pratique à risques environnementaux sanctionnée par les lois

Malgré les bénéfices économiques à court terme, le ramassage de sable de rue présente de graves risques environnementaux. Cette pratique, illégale, nécessite une sensibilisation accrue de la population.

Watson SAMA

Au Bénin, le ramassage de sable de rue est devenu une activité répandue, surtout parmi les jeunes désœuvrés et dans certains ménages. Ils collectent le sable pour le vendre, permettant ainsi de subvenir à leurs besoins. Selon une étude récente, environ 30 % des jeunes de Cotonou s’adonnent à cette pratique, générant des revenus journaliers allant jusqu’à 5000 FCFA. Cependant, cette activité n’est pas sans conséquences. Le retrait du sable affaiblit les structures des routes et des trottoirs, augmentant les coûts d’entretien et de réparation urbaine. De plus, l’absence de sable accentue les risques d’érosion et d’inondations, particulièrement en saison des pluies. Les auteurs de cet acte, bien conscients de son interdiction par la loi, contournent même les règles qui établissent les autorités locales. Selon le Code de l’Environnement du Bénin, toute activité de collecte de sable sans autorisation est passible de sanctions sévères, incluant des amendes et des peines de prison.

Alors, pour contrer ce phénomène, des campagnes de sensibilisation sont indispensables. Il est crucial d’informer la population sur les dangers écologiques et économiques liés à cette pratique. Les solutions alternatives, comme la création d’emplois durables, doivent être encouragées pour détourner les jeunes de cette activité nocive. La lutte contre le ramassage de sable de rue nécessite une mobilisation collective. Sensibiliser la population et appliquer les lois en vigueur sont des étapes essentielles pour protéger l’environnement et assurer un développement durable pour les futures générations du Bénin.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *