Abomey-Calavi
Dossiers de la semaine Uncategorized

REVUE DU PLAN DE TRAVAIL ANNUEL HARMONISE DU PDA 7: Les acteurs passent à la loupe les activités menées en 2022

Les acteurs du secteur agricole du pôle de développement agricole 7 se sont réunis les 11 et 12 janvier 2023 à Porto-Novo pour évaluer le Plan de travail annuel harmonisé du pôle de développement agricole 7 au 31 décembre 2022. Cet exercice a été assorti de recommandations à prendre en compte pour l’année 2023.

Après d’exécution des actions de promotions des filières agricoles dans le pôle de développement agricole 7, il est important pour les acteurs impliqués de faire le bilan et de repartir sur de nouvelles bases. Pour Constant Kenoukon, Président du présidium « cet exercice permet d’apprécier l’impact des actions, mais également de tirer les leçons et les enseignements importants pour la suite à donner pour cette année 2023. ». À tout cela, s’ajoutent également « les performances des filières en promotion dans le pôle qui seront examinées afin que les effets des actions menées par chaque acteur en 2022 soient appréciés », a précisé Prospère Agossou Sagbo, Directeur général de l’Agence territoriale de développement agricole du pôle 7. Sa mission est « la mise en œuvre de la politique du gouvernement en matière de promotion des filières porteuses spécifiques dans leur zone d’intervention. » Après l’avoir rappelé, Innocent Togla, Secrétaire adjoint du Maep a invité chaque acteur présent à apporter sa contribution aux échanges au cours du dit atelier, en fonction des missions et compétences pour une meilleure analyse des performances des promotions des filières dans le pôle 7. La série de présentation des différentes réalisations au titre de l’année 2022 a permis à chaque acteur présent d’apprécier chacune des actions menées dans le pôle de développement agricole 7.

La visite d’une exploitation d’ananas de 74 hectares à Bonou

Initialement produit dans le plateau d’Allada, département de l’Atlantique, l’ananas est aussi en extension dans le département de l’Ouémé. À cet effet, une exploitation de 174 hectares d’ananas installée par les jeunes de la commune de Bonou, a été visitée par les acteurs agricoles du PDA 7 en atelier. L’idée est d’apprécier ou pas le travail qui a été abattu et de recueillir aussi les difficultés rencontrées par les initiateurs afin de rechercher des solutions idoines. Prospère Agossou Sagbo a félicité ces jeunes pour avoir conduit de façon aussi professionnelle avec le respect des exigences technique en termes de purification de matériels de plantation cette exploitation.

« Vous avez déjà réglé le problème de l’extension dans la zone de l’Ouémé à 50 pour cent »,

leur a-t-il notifié avant d’ajouter :

« On doit travailler ensemble pour que ce qui va sortir d’ici puisse être réellement valorisé en ce sens que trouver les marchés pour vos fruits, mais également valoriser le matériel de plantation qui va sortir d’ici pour aller vers plus d’extension. »

Il a par la suite invité les acteurs locaux à les accompagner pour la mise à disposition de terres afin que les millions de rejets qui vont sortir de cette plantation puissent servir à non seulement maintenir l’exploitation, mais également à permettre l’intensification de l’extension dans la zone. « Donc, on doit travailler dans l’esprit de grandir ensemble pour que la filière puisse produire davantage de richesse pour le bien des acteurs qui s’y investissent », a-t-il martelé.

La satisfaction des acteurs présents

Chaque acteur ayant contribué aux grandes réalisations dans le pôle de développement agricole 7 s’est dit satisfait des résultats obtenus. Fructueuse Ouidoh Agbodjogbe, Chargée du projet Transition Agroécologique par la Recherche Agricole (TAERA), a noté « une amélioration à cette revue par rapport aux revues passées où le taux d’exécution s’est nettement amélioré et les différents partenaires se sont mobilisés pour renseigner le fichier de PTAH, ce qui permet de capitaliser les différentes activités au niveau du pôle. » Ceci est dû au fait que l’ATDA du pôle 7 a fait cet effort de regroupement et de synergie entre les acteurs du pôle pour la mise bonne mise en œuvre des activités. Pour sa part, Constant Kenoukon dit avoir été sidéré par la visite de terrain et encourage l’ATDA du pôle 7 pour les prochaines revues, à toujours cibler une filière prioritaire, un acteur et que de pareilles visites soit prévues parce que dit-il, « cela va permettre à tout un chacun de voir ce qui se fait par les autres acteurs des autres filières que l’ATDA encadre. »

Cependant, certains ont formulé des recommandations pour permettre une amélioration des actions de promotion des filières agricoles dans le pôle.

Cédric Joawo BAKPE

Laisser un commentaire à propos de ce

  • Quality
  • Price
  • Service

PROS

+
Ajouter Un Champ

CONS

+
Ajouter Un Champ
Choisissez L'Image