Abomey-Calavi
Agriculture

SE LANCER DANS UN ELEVAGE DE VOLAILLE Que faut -il savoir ?

Laure LEKOSSA.

Les poulets Goliath sont issus de plusieurs croisements génétiques entre plusieurs races de poulets notamment de la souche peule en particulier. Dès la naissance les poussins peuvent peser 45g à 55g. Lorsqu’ils sont mis dans de bonnes conditions d’alimentation leur poids peut atteindre jusqu’à 2,5kg en espace de 3mois, 5kg en 5-6 mois. À part le poids, ces poulets sont dotés d’une très grande taille. Les mâles à l’âge adulte peuvent peser  jusqu’à 9kg et les femelles 5kg. Ce qui fait la particularité de cette race de poulet est qu’il est très résistant face aux maladies et son élevage est moins coûteux. Cette race de poulet pond deux (02) types d’œufs : les œufs consommables encore appelés œufs de table lorsque les poules sont nourries par la provende ponte à partir du 5e mois et les œufs féconds issus de leur accouplement dont le ratio est de 4 femelles pour 1. Au vu de ces différentes caractéristiques, les poulets de race Goliath sont sans doute l’une des meilleures races actuelles et surtout la race la plus convoitée par les aviculteurs des autres pays africains.

Comment  élever le poulet Goliath ?

Pour se lancer dans l’élevage des poulets, il faut se renseigner sur les différentes races de poulets (les races hybrides, les races locales et les races commerciales), le marché local de l’élevage, et la durée de vie des poulets de ferme. Les connaissances en matière d’alimentation pour volaille sont incontournables (généralement de la provende).
L’élevage le plus pratiqué est l’élevage en concentrations. Toutefois, il implique des besoins en produits industriels.
Pourtant, les poulets peuvent se nourrir sur le sol. En effet, les volailles trouvent beaucoup de nourriture par elles même (graines, insectes, asticots, herbe …) qui sont d’excellentes sources alimentaires (protéines et minéraux notamment). Mais lorsqu’on enferme les volailles, elles ne peuvent plus accéder à cette source de nourriture, d’où les produits complémentaires, vitamines, minéraux, vaccins, etc.  L’idéal serait d’élever les poulets en plein air pour éviter ces dépenses supplémentaires.

Les  poulets Goliath sont élevés de façon biologique. C’est un produit très recherché, car le poulet biologique dispose  de réelles chances sur le marché. Grâce à des exigences d‘élevage strictes et à la qualité élevée du produit, les  agriculteurs bio gagnent  la confiance des consommateurs. En se positionnant comme produit de premier choix dans l‘assortiment de viande bio, la part de marché sera petite, mais très florissante. La plus importante des exigences de  l’élevage de poulets bio est d’abord l’utilisation de races qui soient acceptables éthiquement et qui respectent le bien-être des animaux. Cela implique notamment le renoncement à une sélection produisant un animal torturé, qui grandit si vite que des dommages corporels apparaissent et qu’un comportement typique de l’espèce n’est plus possible. Les comportements naturels du poulet comprennent: se percher sur les arbres, parcourir abondamment les pâtures à la recherche de nourriture sure en piquant et en grattant ainsi que la capacité de courir et de s’enfuir.  De plus , l’utilisation de races extensives, avec une croissance plus lente, est essentielle pour garantir le bien-être des animaux, un élevage éthiquement acceptable et ainsi une bonne qualité de la viande.

L’éleveur de volaille doit  aimer la volaille et avoir du plaisir à travailler avec. Le succès commence dans la tête; c‘est pourquoi des pensées positives envers l‘animal lors des soins sont essentielles.  L‘élevage d‘animaux et la production de viande suscitent beaucoup d‘émotions. Une communication franche et transparente est donc indispensable. Cela comprend : la traçabilité du produit « depuis la ferme jusqu’à l’assiette »,  l’observation des directives, normes et lois concernant la production et la sécurité alimentaire (un produit sain et délicieux).

Comment apprendre?

L’élevage de la volaille ne demande pas de compétences particulières. Toutefois, il nécessite une grande expérience pour éviter de voir ses poulets mourir suite aux épidémies ou être attaqués par des ténébrions. Pour cela, on peut s’approcher des éleveurs et fréquenter les foires avicoles. Au besoin, l’on peut se former auprès des éleveurs de volailles (formations qualifiantes, accompagnement des réseaux agricoles),  choisir un positionnement commercial (concentration, bio, plein air…) et un réseau de distribution,  identifier le terrain et les fournisseurs d’aliments et de poulaillers, lister les besoins de démarrage et les dépenses courantes, élaborer les outils de communication puis  lancer la production

Quel équipement ou matériel utilisé?

Pour construire le poulailler, il faut choisir un espace à l’abri des intempéries et des prédateurs.  Le poulailler doit se diviser en deux zones : l’enclos de promenade et l’abri pour dormir ou pour pondre (si on élève des pondeuses). La taille maximum du cheptel est de 3000 animaux par bâtiment. L’équipement du poulailler est constitué des abreuvoirs (pipette) et mangeoires, la litière (partie pondoir), les copeaux de bois et perchoir.
L’on peut également  prévoir un local de transformation si nécessaire, notamment pour transformer les œufs en produits alimentaires. Cette seconde activité peut permettre de compléter les revenus. En outre, il faut procéder à un nettoyage régulier (au moins une fois par semaine).
Un stock d’alimentation à approvisionner régulièrement est également à prévoir. La consommation moyenne d’un poulet est de 135 g d’aliments et 200 ml d’eau par poule et par jour. Le nourrissage se fait plusieurs fois par jour, à des heures fixes.
Où s’approvisionner?

On peut trouver les poulets dans les marchés ou chez des éleveurs, et les poussins directement chez les accouveurs. Les foires avicoles sont un excellent moyen d’avoir des informations sur l’approvisionnement en matériel et en matières premières auprès des éleveurs.

Comment trouver de la clientèle?

La clientèle est constituée des ménages, des restaurants, et des revendeurs. Pour se faire une clientèle, on peut mettre en avant les spécificités de sa volaille (insister sur l’apport nutritionnel et les conditions d’élevage).Soulignons que l’élevage des poulets (Goliath ou locaux) reste et demeure une activité assez rentable à laquelle les jeunes peuvent s’adonner.

Laisser un commentaire à propos de ce

  • Quality
  • Price
  • Service

PROS

+
Ajouter Un Champ

CONS

+
Ajouter Un Champ
Choisissez L'Image