Cancel Preloader

1er groupe de presse agricole en Afrique de l’Ouest

SÉCURITÉ ALIMENTAIRE AU SAHEL EN AFRIQUE DE L’OUEST : Le CILSS lance officiellement le rapport régional 2024

 SÉCURITÉ ALIMENTAIRE AU SAHEL EN AFRIQUE DE L’OUEST : Le CILSS lance officiellement le rapport régional 2024

Les membres du Comité permanent Inter-Etats de lutte contre la sécheresse dans le Sahel (CILSS) ont procédé au lancement du rapport sur la sécurité alimentaire et nutritionnelle au sahel en Afrique de l’ouest. Ledit évènement a lieu à Abidjan en Côte d’Ivoire ce Mardi 11 juin.

 

Judicaël BELOGOUN (Stag)

Entre 2022-2024, le taux de malnutrition aiguë chez les enfants et les  femmes enceintes et allaitantes s’avèrent très élevé. En moyenne, environs 12,6 millions d’enfants de moins de 5 ans sont estimés affectés par la malnutrition aiguë  dans 14 pays de la région. 3,2 millions souffraient en moyenne de malnutrition aiguë sévère. Il faut noter que les pays du Sahel sont beaucoup plus impliqués dans cette crise. Le Burkina-Faso, la Cote d’Ivoire, le Mali, le Niger, le nord du Nigéria et le Tchad présentent courant 2023, un chiffre élevé de 1.5 million de femmes touchées par la malnutrition. Ce sont les points saillants de ce rapport.

En effet, les facteurs déterminants cette malnutrition aiguë à la fois chez les enfants et les femmes enceintes comme allaitantes sont liés aux services inadéquats, les pratiques inadéquates, le manque de nourriture, ainsi que le prix inabordable d’un régime nutritif et sain. Au Bénin, en moyenne 0,4 millions de personnes, soit 6% de la population est touché par la malnutrition aiguë courant mars-mai. En projection, pour le mois de Juin- Août, l’on dénombre déjà 0.3 millions, soit 3% de la population touchée. Comparé aux pays de la sous-région, le nombre s’avère  sensiblement égal voire très élevé comme le cas du Nigéria.

En ce qui concerne les perspectives agro-climatiques, il convient de noter que les conditions climatiques varient d’un pays à un autre. Une saison globalement favorable attendue dans les zones saoudienne et sahélienne de l’Afrique de l’Ouest et du Sahel selon le communiqué d’Abuja. Une saison des pluies 2024 globalement humide est attendue sur la bande sahélienne. Une présence abondante de saisons pluvieuses comparativement à la saison sèche.

Le Rapport Régional sur la Sécurité Alimentaire et Nutritionnelle au Sahel et en Afrique de l’Ouest 2024 (RRSAN) fournit des données actualisées et fiables nécessaires pour relever les défis croissants de la région en matière de sécurité alimentaire et de nutrition. Il présente les données et les analyses du dernier cycle du Cadre Harmonisé (CH) de mars 2024 et comprend des analyses techniques approfondies du Comité permanent Inter-Etats de Lutte contre la Sécheresse dans le Sahel (CILSS) et de ses partenaires sur la campagne agricole 2023-2024.

Le rapport est le fruit d’un partenariat entre le CILSS et le Réseau d’Information sur la Sécurité Alimentaire (FSIN) et produit en collaboration avec le Comité technique du Cadre Harmonisé, en soutien au Réseau Mondial contre les Crises Alimentaires (GNAFC). Il s’aligne avec le Rapport Mondial sur les Crises Alimentaires (GRFC), contribuant à un récit commun sur l’insécurité alimentaire aiguë aux niveaux mondial et régional.

 

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *