Abomey-Calavi
Agriculture

USAGE DES RESSOURCES NATURELLES AU BÉNIN:Le PIDACC/BN renforce les capacités théoriques des éleveurs de ruminants

Le vendredi 9 et samedi 10 décembre 2022, le Programme Intégré de Développement et d’Adaptation au Changement Climatique dans le bassin du Niger (PIDACC/BN) a organisé une formation au profit des usagers et usagères des ressources naturelles sur les techniques de production, de conservation du fourrage, de complément alimentaire et minérale des ruminants à Bembèrèkè.

Vue d’ensemble des participants

Stag Oyéyèmi AGANI

« Renforcer la capacité des agro-éleveurs sur la production, la conservation du fourrage et la fabrication des compléments alimentaires et minéraux de la composante du Bénin », c’est l’objectif visé par le PIDACC/BN en organisant cette formation. En effet, la formation va permettre aux différents participants de bien maitriser les techniques de culture du fourrage. Elle a été meublée par quatre modules dont : la production fourragère, la conservation et le stockage du fourrage, la fabrication des blocs densifiés multi-nutritionnels et la fabrication de la pierre à lécher avec la participation de 26 agro-éleveurs. « Nous attendons des participants la maitrise de ces techniques, qu’ils pratiquent, que ça impacte leur quotidien et soit désormais ancré dans leur pratique, au niveau de leur exploitation », a fait savoir Olivier Sinabaragui, consultant dans le cadre de la formation pour PIDACC/BN Content d’avoir suivi cette formation, Boubakar Altine Dialo, participant à la formation  a exprimé son ressenti : « c’est une joie pour moi et apparemment, c’est une joie pour les autres participants parce qu’on a senti à travers les réactions qu’il y a eu un certain engouement sur le visage de chacun ». A l’en croire, les participants ont hâte de rentrer afin de vite expérimenter les notions reçues. La formation leur a apporté beaucoup de choses qu’ils sont appelés à partager avec ceux qui n’ont pas pu effectuer le déplacement. « Après la formation déjà il y a un impact qui se sent à mon niveau et on nous demande au cours des jours à suivre d’animer des séances avec les éleveurs qui n’ont pas pu participé », renchérit Boubakar Altine Dialo. Par ailleurs, un échange a été fait pour permettre à ces derniers de réfléchir aux mécanismes et stratégies à mettre en place. Aussi, il faut noter que les bénéficiaires de la formation seront suivis et appuyés pour que la formation ne soit pas une chose vaine.

Laisser un commentaire à propos de ce

  • Quality
  • Price
  • Service

PROS

+
Ajouter Un Champ

CONS

+
Ajouter Un Champ
Choisissez L'Image