Abomey-Calavi
Dossiers de la semaine

ACMA2/LANCEMENT DES PLATEFORMES SIM ET SIFT Deux solutions TIC innovantes pour accroître durablement les revenus des petits producteurs

Le programme ACMA 2 a procédé le jeudi 05 novembre 2020, au lancement de deux solutions TIC (SIM et SIFT) pour l’agriculture et récompensé 3 solutions innovantes pour booster l’agriculture béninoise. Ceci à travers une cérémonie qui s’est tenue à la salle Majestic de Cadjehoun, en présence du ministre de l’Agriculture de l’Elevage et de la Pêche, du Secrétaire Général Adjoint du Ministère du Numérique, du Chef de Coopération à l’Ambassade des Pays-Bas près le Bénin et de plusieurs autres cadre du secteur agricole et numérique.

Par Prudence KPODEKON

Le Programme ACMA 2, en procédant au lancement du Système d’Information sur le Marché (SIM) et du Système d’Information et de Formation Technique (SIFT), entend mettre à la disposition des acteurs économiques agricoles des informations de marché, les bonnes pratiques, les information sur le climat et bien d’autres solutions pouvant contribuer à l’amélioration de la productivité agricole et des revenus.

Constant Dangbegnon, chef projet ACMA 2.

« Le dispositif TIC pour l’agriculture est ce qui nous réunis ici ce jour. Il constitue une composante très importante pour le programme ACMA 2. Notre vision est d’en faire un instrument très efficace pour accroître les performances de nos interventions au sein des chaînes de valeur et de façon très efficiente. Nous voulons dire peu de moyen et beaucoup de résultats pour accroître les revenus des différentes catégories d’acteurs hommes femmes et jeunes » a fait savoir Constant Dangbegnon, chef projet ACMA 2. Dans la même perspective, Ekwé Dossa représentant résident de l’IFDC au Bénin a affirmé que « le lancement de la plateforme du SIM et du SIFT et l’organisation du HACKATHON constituent une étape importante dans la mise en œuvre du programme ACMA 2. La stratégie globale de l’IFDC pour les 10 prochaines années, 2020 à 2030, qui a été partagé avec les partenaires, décrit assez bien la vision de notre institution qui est de mettre l’accent sur les Technologie de l’Information et de la Communication pour faciliter l’adoption des technologies améliorées, d’augmentation de la productivité agricole par les petits producteurs ainsi que l’accès aux marchés d’intrants et des produits agricoles ». Pour sa part, Antonie de Kemp, chef de Coopération à l’Ambassade des Pays-Bas près le Bénin a noté qu’au regard des bonnes conditions de collaboration avec le Bénin, le Royaume des Pays-Bas, n’a nullement éprouvé de retenue à accompagner les différentes initiatives d’adoption des TIC par les acteurs économiques du secteur agricole au Bénin. « Avec le financement du programme ACMA 2, l’Ambassade des Pays-Bas au Bénin veut contribuer à la mise en œuvre du programme d’action du gouvernement, à l’accroissement durable des revenus de producteurs, transformateurs et commerçants des produits agricoles et en particulier les jeunes et les femmes. Ce programme vise à améliorer la productivité, à renforcer les marchés et à assurer l’inclusion et l’autonomisation des jeunes et des femmes dans le secteur agricole. Et au cœur de ce programme est la composante TIC »

La vision TIC pour l’agriculture du programme ACMA 2, vise à faciliter l’adoption des TIC dans l’agriculture, permettant aux acteurs économiques des PEA de saisir l’opportunité d’expérimenter des solutions répondant aux contraintes majeures qu’ils rencontrent dans l’exercice de leurs activités. Pour le Secrétaire Général Adjoint du Ministère du Numérique et de la Digitalisation, « le MENC en partenariat avec le MAEP a engagé depuis peu des actions spécifiques pour développer des solutions numérique pour le développement agricole. Ces dernières se sont notamment traduites à travers le programme intégré de transformation numérique des régions rurales du Bénin en cours de finalisation. Le HACKATHON AGRINNOV229 d’ACMA, contribue de ce fait à ce programme intégrateur du MENC et du MAEP. Nous apprécions la dynamique du programme ACMA 2 dans la mise en place d’une plateforme TIC pour l’agriculture. Nous suggérons dans ce sens à l’équipe de coordination du programme, de maintenir le contact avec notre staff technique afin d’identifier les différentes synergies pour renforcer le dispositif national de promotion de l’E-agriculture ».

En effet, l’agriculture constitue l’un des secteurs très prometteurs pour la croissance économique de la population béninoise, aussi bien rurale qu’urbaine du Bénin. Au regard des nombreux défis du secteur agricole, les technologies de l’information et de la communication qui regroupent les applications mobiles, les plateformes web ainsi que tout autre outil technologique de collecte de données, permettent aux acteurs du secteur agricole de communiquer, stocker, manipuler, produire et transmettre l’information sous toutes ses formes.

« Le gouvernement du Bénin par le biais du Maep, accorde une place centrale à l’utilisation des TIC pour contribuer à la transformation digitale de l’agriculture. C’est avec beaucoup d’intérêt que mon équipe et moi avons accueilli cette initiative du programme ACMA 2 financé par l’ambassade du Royaume des Pays-Bas près le Bénin. Initiative non seulement dédiée à mettre en place une plateforme TIC pour l’agriculture avec des solutions innovantes mais également à susciter l’intérêt des startups pour le développement des solutions innovantes afin de répondre aux contraintes majeures rencontrées par les acteurs économiques des Pôles d’entreprises Agricoles. Les dites solution pourront à coup sûre être mises à l’échelle au profit des autres acteurs de la communauté agricole en dehors des zones d’intervention du Programme ACMA 2 » a laissé entendre le ministre de l’Agriculture de l’Elevage et de la Pêche, Gaston Dossouhoui.

Cette cérémonie riche également en tradition, s’est soldée par la remise de prix marquant la clôture du HACKATHON AGRINNOV229. Les trois meilleures innovations ont été primées par le Programme ACMA 2. Notons que le premier prix Jinukun Farmer est une solution de gestion et de mise en marché collective des produits agricoles. Le deuxième prix Souba est une solution électronique intensive du poisson, pour finir le troisième prix est une application mobile de collecte de fonds d’investissement auprès des particuliers, professionnels ou commerçants appelés bailleurs pour financer les activités de production dans les CVA Soja. Le représentant des lauréats promet poursuivre les efforts et développer les différentes solutions afin que celles-ci soient profitables aux acteurs agricoles.

Laisser un commentaire à propos de ce

  • Quality
  • Price
  • Service

PROS

+
Ajouter Un Champ

CONS

+
Ajouter Un Champ
Choisissez L'Image