Cancel Preloader

1er groupe de presse agricole en Afrique de l’Ouest

BONNE NUTRITION CHEZ LES ENFANTS : L’assurance pour une croissance épanouie

 BONNE NUTRITION CHEZ LES ENFANTS : L’assurance pour une croissance épanouie

L’une des tâches les plus importantes des parents consiste à offrir aux enfants de saines habitudes alimentaires afin de maintenir une bonne croissance. Cependant, la négligence de certains parents les amène à faire face au problème de la malnutrition chez leurs enfants. Quels sont les conséquences de la malnutrition chez les enfants et comment peut-on y remédier ?

Oyéyèmi AGANI

La malnutrition infantile est un fait qui nuit à la croissance et au développement des enfants. Les enfants, après leur naissance doivent croître et se développer grâce à une alimentation optimale. On parle dans ce cas de la croissance staturo-pondérale (la taille et le poids) et du développement psychomoteur (tenir la tête, s’asseoir, marcher à quatre pattes, se tenir debout, marcher sur ses deux inférieurs, parler etc). Compte tenu des deux besoins fondamentaux des cellules de l’organisme de l’enfant (les besoins énergétiques et les besoins plastiques), il est important de choisir des aliments qui contiennent des nutriments nécessaires à la croissance et au développement de l’enfant. Il s’agit en effet des glucides, des lipides, des protéines, des oligo-éléments, du calcium, de la vitamine D et A, du fer, du zinc, des protides, de l’eau, et des sels minéraux. Selon le pédiatre Valère Adossou,

« lorsqu’on fait ingérer des aliments à l’enfant, son appareil digestif digère ces aliments par des actions mécanique et chimique ».

« Ces aliments à l’étape finale sont absorbés dans le sang au niveau intestinale pour aller nourrir tous les organismes de l’enfant à savoir : le cerveau, le foie, le rein, le cœur, les muscles etc », a-t-il renchérit. Tous ces organes sont donc constitués de plusieurs milliards de cellule qui sont structurellement identiques même si elles ont des fonctions spécifiques différentes. Cependant, la malnutrition entraine chez les enfants des séquelles physiques, parfois mentales, des caries dentaires, des troubles de la concentration, des problèmes cardiovasculaires et neurologiques.

« La mauvaise alimentation chez les enfants sont à la base des pathologies nutritionnelles qui varient selon que l’apport d’aliments est en excès ou en déficit. Ces pathologies nutritionnelles sont : l’obésité ou le surpoids, la malnutrition chronique (modérée ou sévère) et la malnutrition aiguë (modérée ou sévère) »,

souligne le pédiatre. Face donc à ces effets négatifs de la malnutrition chez les enfants, il est important d’observer quelques habitudes afin de les éviter. Une alimentation équilibrée contrebalance ces risques et favorise une vie saine pour les enfants. En tant que géniteur, il faut prévoir des repas et des collations à des heures régulières, qui conviennent pour toute la famille ; proposer des aliments équilibrés et variés provenant des trois groupes alimentaires aux repas ; proposer des aliments que les enfants peuvent manger facilement. « Quel que soit la tranche d’âge à laquelle appartient l’enfant, il faut le servir dans un bol séparé, l’aider à manger et surtout l’inciter à finir son repas », conclut le pédiatre.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *