Cancel Preloader

1er groupe de presse agricole en Afrique de l’Ouest

E-COMMERCE AU BENIN : Pour réussir, la prise de certaines mesures par les petites entreprises est impérative

 E-COMMERCE AU BENIN : Pour réussir, la prise de certaines mesures par les petites entreprises est impérative

Actuellement en forte croissance, cette forme de marché qu’est le commerce en ligne a transformé le paysage économique mondial en offrant de nouvelles opportunités aux petites entreprises. Cependant, il convient d’analyser les implications de cette évolution sur ces entreprises, en tenant compte à la fois des avantages et des défis auxquels elles sont confrontées.  

Vanessa ZANNOU

Le commerce électronique encore appelé l’e-commerce a un impact significatif sur les coûts et la productivité des entreprises. Ce commerce a une chance d’être largement adopté en raison de ses applications simples. Il offre indéniablement de nombreuses opportunités aux petites entreprises en leur permettant d’accéder à un marché mondial et de réduire leurs coûts de fonctionnement. Elsa Lesly GUIRENDOU MOURAMBOU, Directrice de Isel et Présidente fondatrice de l’association des commerçants du Bénin confie que grâce au commerce électronique, elle dispose d’un peu plus de son temps pour faire autre chose et il lui permet de gagner du temps et d’augmenter les prix pour pouvoir payer les loyers sur la boutique.

« À n’importe quelle heure, mes clients peuvent acheter en ligne. Je n’ai pas besoin d’être connectée. Ce sont des choses qui me facilitent vraiment la vie. Parlant de la livraison même, je ne me casse pas toujours la tête parce que je collabore avec des services de livraisons. Tout ceci me permet de saisir d’autres opportunités »,

a-t-elle témoigné.

Selon un blogueur, pour de nombreuses petites entreprises, l’adoption du commerce électronique a été un processus lent. Mais, ceux qui l’ont adopté ont découvert que l’e-commerce peut ouvrir des portes à de nouvelles opportunités qui n’étaient pas envisageables auparavant. Ainsi, petit à petit, les propriétaires de petites entreprises lancent des sites de e-commerce. Ils peuvent diversifier leur offre, et s’adapter mieux aux différents canaux de vente possibles. Dans un paysage commercial de plus en plus numérique, l’e-commerce offre d’énormes opportunités aux petites entreprises. Cependant, pour réussir dans ce domaine compétitif, il est important de prendre des mesures stratégiques. Par exemple, sur un marché en ligne saturé, il est essentiel de définir une niche spécifique pour l’entreprise. Il faut identifier un segment de marché où l’on peut se démarquer et offrir quelque chose d’unique ou de spécialisé. En se concentrant sur une niche, l’on peut mieux comprendre les besoins des clients cibles et offrir des produits ou services qui répondent spécifiquement à leurs attentes. Également,

« Il faut cibler les produits qui se vendent le mieux en premier, investir beaucoup dans la communication même si c’est un très petit montant. Pour finir, il est important de travailler sur la mise en confiance des consommateur ».

Selon Elsa Lesly GUIRENDOU, ces critères réunis peuvent aisément aider le petit entrepreneur à réussir dans le commerce en ligne.

Par ailleurs, il n’y a pas de réussite sans difficultés. Les petites et moyennes entreprises sont confrontées à de nombreuses difficultés auxquelles ils font face tous les jours. Pour généraliser, les difficultés sont les mêmes que celles rencontrées par tout type d’entreprise. Elles sont liées aux ressources humaines, moyens financiers, moyens matériels. Également, la mise à jour avec la législation constitue un goulot d’étranglement pour ces dernières. « Il y a autant de charges que lorsqu’on crée une entreprise dans le commerce traditionnel ». C’est la preuve que réussir dans l’e-commerce en tant que petite entreprise n’est pas sans obstacles. Le paysage du commerce en ligne est extrêmement compétitif et il peut être difficile de se démarquer parmi les géants du secteur. De plus, il existe des défis spécifiques liés à la gestion des stocks, à la logistique et à la satisfaction de la clientèle. Il est donc important de comprendre ces difficultés et de mettre en place des stratégies efficaces pour les surmonter.

Le commerce électronique au Bénin est en effet un secteur qu’il faut encore structurer. L’un des principaux défis est la formation parce que ce commerce, chacun le comprend à sa façon. « Il y a beaucoup de choses que les gens ignorent sur le commerce électronique. Pourtant il y a les instructions, les bases sur le plan national pour pouvoir faire le commerce électronique en toute légalité », fait savoir la présidente. La deuxième chose, c’est protéger son site contre les mauvaises intentions comme l’arnaque. Nombreux sont ceux qui utilisent beaucoup le numérique pour arnaquer. « Donc, il faudra mettre beaucoup de moyens humains, des moyens matériels et financiers pour pouvoir rassurer les consommateurs. Faire savoir qu’on est un e-commerçant chez lequel un client peut acheter sans se faire arnaquer ». Il faut noter que la connaissance des lois, de la fiscalité et tout ce qui encadre le commerce électronique est primordiale avant de s’y lancer.

Il est donc important de prendre en compte les défis qui accompagnent cette évolution, notamment la concurrence accrue et la nécessité de s’adapter aux nouvelles technologies. En adoptant les mesures appropriées, les petites entreprises peuvent tirer pleinement partie de l’e-commerce et réussir dans ce domaine compétitif. Ils peuvent saisir les opportunités offertes par l’e-commerce et se positionner pour une croissance durable.

3 Comments

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *