Cancel Preloader

1er groupe de presse agricole en Afrique de l’Ouest

HUILE DE PALME : Un ingrédient assez riche pour la santé à consommer avec modération

 HUILE DE PALME : Un ingrédient assez riche pour la santé à consommer avec modération

L’huile de palme, encore appelé huile rouge, est habituellement inclus dans l’alimentation africaine. N’étant qu’un dérivé de la noix de palme, cette huile dispose d’énormes vertus que certes beaucoup maitriseraient, mais pas en sa totalité.

  HUILE DE PALME

Oyéyèmi AGANI

« Inclure l’huile de palme dans l’alimentation quotidienne est une bonne chose, seulement qu’il ne faut pas exagérer dans sa consommation », a indiqué Rebecca Sagbohan, nutritionniste diététiste. Aujourd’hui, l’huile de palme occupe une place importante dans le quotidien alimentaire des uns et des autres. Elle est non seulement utilisée pour l’alimentation, mais aussi pour la cosmétique et les biocarburants. Sa forte demande montre l’attention et l’attirance que les consommateurs et utilisateurs lui accordent.

« Je consomme régulièrement des produits contenant de l’huile de palme. À titre illustratif, je consomme presque tous les jours la friture de l’huile rouge et également du crincrin, du gombo et surtout de la sauce graine »,

laisse entendre un consommateur qui requiert l’anonymat. Il poursuit en ajoutant : « D’abord, l’huile de palme est indispensable pour le bien-être physique. Ensuite, je le consomme surtout pour améliorer mes troubles visuels ». Comme toutes les huiles, elle est composée de lipides et constitue un ingrédient très riche qui doit être consommé avec beaucoup de modération. L’huile de palme contient différents types de graisses qui jouent des rôles importants au niveau de l’organisme. « Elle contient des graisses insaturées et saturées dont l’organisme a plus besoin pour son bon fonctionnement mais pas de façon exagérer », confie la nutritionniste. Elle est riche en vitamine A, indispensable pour le bon fonctionnement de la peau, de la vision et le renforcement du système immunitaire qui est mise en place au niveau de l’organisme et qui est chargé de défendre l’organisme en cas d’attaque, d’infection etc. Aussi, est-il qu’elle contient de la vitamine E, notamment le tocotriénol, ce nutriment qui est utile à l’organisme et qui joue un rôle important dans la régulation du cholestérol.

Toutefois, sa consommation excessive conduit à l’augmentation du LDL Cholestérol au niveau de l’organisme sur le long terme, à une exposition au surpoids et à l’obésité.  En effet, cette huile pas comme les autres est

« extrêmement riche en acides gras saturés qui, consommés en excès, ont un impact négatif sur le système cardiovasculaire et la santé en générale ».

Largement utilisée par l‘industrie agroalimentaire dans les produits transformés, l’huile de palme est également pointé du doigt pour son impact environnemental néfaste. Ainsi, il faut éviter les aliments fait à base d’huile rouge blanchie et sa consommation excessive. « Quand l’huile de palme est blanchie, elle n’est plus indiquée et ne fait plus du bien à l’organisme. En effet, la forte température auquel l’huile est exposée change la configuration de l’huile et cette huile va acquérir une nouvelle configuration qu’on appelle « les huiles Trans » », explique-t-elle.  Quand le cholestérol LDL est élevé au niveau de l’organisme, il s’accumule au niveau des artères, des vaisseaux et sur le long terme provoque un AVC. Selon Rebecca Sagbohan, pour préserver sa santé, il faut une consommation raisonnable.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *