Cancel Preloader

1er groupe de presse agricole en Afrique de l’Ouest

L’IRRIGATION GOUTTE À GOUTTE : Une solution efficace pour réduire les maladies des cultures maraîchères

 L’IRRIGATION GOUTTE À GOUTTE : Une solution efficace pour réduire les maladies des cultures maraîchères

Ruth EDOH

Dans de nombreux pays d’Afrique subsaharienne, la production de cultures maraîchères est limitée à la saison pluvieuse, qui dure de 3 à 6 mois. Bien que l’eau ait permis à certains agriculteurs de cultiver des légumes à haute valeur pendant la saison sèche, l’augmentation de la demande en eau, en terres et en main-d’œuvre met en péril ces activités. Heureusement, des technologies plus efficaces émergent pour la gestion de la fertilité du sol et de l’eau. C’est le cas de l’irrigation goutte à goutte, qui consiste à appliquer de l’eau à la culture de manière continue, goutte à goutte. C’est un moyen pour les producteurs de produire davantage avec une utilisation moindre de l’eau.

Le goutte-à-goutte réduit considérablement la tâche des producteurs.

« Après la préparation du sol et le repiquage, je remplis le baril d’eau et je peux donc vaquer à d’autres occupations »,

explique José, maraîcher et producteur de légumes. Ce système, apprécié des producteurs, est d’une grande utilité pour la main-d’œuvre, car l’arrosage manuel implique un double travail, l’eau se retrouvant souvent à la surface du sol et nécessitant un binage quotidien. Ginette, productrice de chou, confirme que le goutte-à-goutte permet d’éviter que le sol ne se tasse rapidement, contrairement à l’arrosage manuel qui provoque des fluctuations importantes dans l’humidité du sol et met les cultures sous un stress important. Avec le système de goutte-à-goutte, le sol ne se tasse pas, et l’eau s’infiltre facilement car l’air pénètre dans le sol au fur et à mesure que l’eau s’infiltre.

Selon une vidéo réalisée par Access Agriculture sur l’utilisation de ce système dans le nord du Burkina Faso pour la production de tomates, l’irrigation goutte-à-goutte permet d’économiser beaucoup d’eau et d’augmenter les rendements de 50 % ou plus. Au-delà du rendement, l’irrigation goutte-à-goutte réduit la propagation de maladies et minimise la nécessité d’utiliser fréquemment des insecticides contre les chenilles. Enfin, l’installation et le maintien d’un système d’irrigation goutte à goutte sont très simples et bénéfiques.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *