Cancel Preloader

1er groupe de presse agricole en Afrique de l’Ouest

LUTTE CONTRE LE SIDA : Les Sud-Africains adoptent une nouvelle méthode de prévention

 LUTTE CONTRE LE SIDA : Les Sud-Africains adoptent une nouvelle méthode de prévention

Consciente que le VIH/SIDA n’est toujours pas vaincu et continue de créer d’énormes dégâts, une étude menée en Afrique du Sud arrive à trouver une nouvelle alternative de prévention. Cette va permettre aux citoyens de prendre les mesures nécessaires pour contrer ce mal.

Anneaux vaginaux pour lutter contre le Sida

Oyéyèmi AGANI

Dans les prochains mois, 16.000 anneaux seront livrés à l’Afrique du Sud dans la lutte contre le sida. Cette information a été relayée par le Fonds mondial contre le sida, la tuberculose et le paludisme. En effet, il s’agit d’un anneau vaginal diffusant un médicament antirétroviral dont la commande a été faite par trois organisations impliquées dans cette lutte. « Nous sommes convaincus que ce nouvel anneau peut avoir un impact révolutionnaire sur la prévention du VIH (virus de l’immunodéficience humaine qui détruit les défenses immunitaires) », a expliqué le directeur exécutif du Fonds mondial Peter Sands à travers un communiqué. Ces anneaux vaginaux permettent de réduire de 35% le risque de séroconversion (passage de séronégatif à séropositif). Elle constitue une alternative aux autres traitements préventifs, qui ont révolutionné la prévention contre le virus du sida ces dernières années.

Selon ONUSIDA, les femmes et adolescentes sont les plus touchés par ce virus, soit 53% des infections dans le monde en 2023. Et sur 8,2 millions de personnes infectées, 5,4 millions prennent des antirétroviraux, l’un des plus importants programmes de traitement du VIH au monde qui par ricochet a contribué à la réduction du taux de mortalité. Il convient de rappeler que ce dispositif a également été approuvé et soumis à des études de lancement dans plusieurs autres pays africains, dont l’Ouganda, le Kenya et le Zimbabwe.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *