Cancel Preloader

1er groupe de presse agricole en Afrique de l’Ouest

MARCHÉ DANTOKPA À DEUX MOIS DES FÊTES DE FIN D’ANNÉE : A cause d’une situation économique peu favorable, l’ambiance retient l’attention

 MARCHÉ DANTOKPA À DEUX MOIS DES FÊTES DE FIN D’ANNÉE : A cause d’une situation économique peu favorable, l’ambiance retient l’attention

 À l’approche des fêtes de fin d’année, les marchés créent d’habitude un engouement en ce qui concerne les préparatifs. Mais cette année, l’ambiance semble être teintée d’une certaine réserve, ayant pour cause les préoccupations économiques qui pèsent sur le pays.

Vanessa ZANNOU

L’ambiance d’un marché à deux mois des fêtes de fin d’année est généralement joyeuse et animée. Les étalages regorgent de nouveaux produits. Les vendeurs et les clients sont enthousiastes et animés par l’esprit des fêtes. Dans l’ensemble, l’ambiance est empreinte de magie et de convivialité, donnant aux visiteurs un avant-goût de la période des fêtes à venir. Depuis quelques années, l’atmosphère du Marché n’est malheureusement pas des plus plaisantes. Habituellement animé et joyeux, il est plongé dans une ambiance morose et triste.

Les allées autrefois bondées de personnes avec admiration sont désormais presque vides. Les commerçants, habitués à voir leurs étales débordantes de produits festifs, se retrouvent avec des marchandises invendues. Les raisons de cette ambiance moins vivante sont multiples. La situation économique qui sévit depuis plusieurs mois se fait ressentir de manière plus marquante à l’approche des fêtes. En déambulant dans les allées du marché, on peut sentir une certaine tension dans l’air. Les prix de certains produits ou denrées alimentaires semblent plus élevés que d’habitude, ce qui pèse sur le pouvoir d’achat des consommateurs. Les familles sont contraintes de revoir leurs budgets et de faire des choix difficiles, reléguant parfois les cadeaux et les festivités au second plan.

Les vendeurs, conscients de cette réalité économique, expriment leur inquiétude quant à la situation du pays. Les discussions tournent alors autour des difficultés rencontrées par les petites entreprises, de l’augmentation des impôts et des défis auxquels ils sont confrontés pour maintenir leurs activités. Pourtant, malgré cette atmosphère morose, il subsiste une lueur d’espoir. Certains commerçants ont redoublé d’efforts pour proposer des produits à des prix abordables, afin d’encourager les achats et de permettre à chacun de profiter des fêtes dans la mesure du possible.

Il est important de se rappeler que les fêtes de fin d’année ne sont pas seulement synonymes de cadeaux matérialistes, mais aussi de moments de partage et de solidarité. Ainsi, il faut que le gouvernement prenne des mesures pour aider les citoyens et leur permettre de célébrer malgré les difficultés financières. Ce dernier peut réduire les impôts ou les taxes temporaires afin d’alléger la charge financière des citoyens en cette période de fête qui s’annonce. Cette action consistera à réduire temporairement les impôts ou les taxes sur certains biens ou services liés aux célébrations, tels que les cadeaux, les produits alimentaires et autres.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *