Cancel Preloader

1er groupe de presse agricole en Afrique de l’Ouest

REGIME VÉGÉTALIEN ET VÉGÉTARIEN : « Je propose qu’elles aient souvent recours à un nutritionniste…», dixit Rebecca SAGBOHAN, Nutritionniste diététiste

 REGIME VÉGÉTALIEN ET VÉGÉTARIEN : « Je propose qu’elles aient souvent recours à un nutritionniste…», dixit Rebecca SAGBOHAN, Nutritionniste diététiste

Les régimes végétaliens et végétariens sont des régimes adoptés par certaines personnes pour contrôler leur alimentation, soit par choix, soit par contrainte religieuse. Un choix qui n’est forcément pas sans risque sur la santé de l’individu. Docteur Rebecca SAGBOHAN, Nutritionniste diététiste donne plus de détails sur ce fait tout en clarifiant les deux concepts dans cet entretien.

Rebecca SAGBOHAN

Veillez-vous présenter !

Je m’appelle Rebecca SAGBOHAN, je suis nutritionniste diététiste.

         Quels sont les avantages d’un régime végétalien et végétarien ? 

Les régimes végétariens et végétaliens ont pour avantages d’apporter beaucoup de fibres à l’organisme humain. Les fibres qui sont des éléments qui facilitent le transit intestinal ; ce qui expose moins les colons aux cancers. Ce régime permet également de gagner plusieurs nutriments puisque ce sont des aliments d’origine végétale.

         Qu’est-ce qui favorise alors de protéines chez ces catégories de personnes ?

Quand on parle de source de protéines, il est important dans un premier temps de faire la différence entre végétarien et végétalien. Les végétaliens ne prennent pas du tout d’aliment d’origine animal. Les végétariens ne prennent pas de la chaire animale. Ils peuvent donc prendre des œufs, ou du lait. Aussi est-il que certaines végétariennes prennent du poisson. Pour catégoriser, il y a les ovolacto-végétariens qui consomment des œufs et du lait. Nous avons les ovo végétariens qui prennent juste des œufs et il y a des lacto-végétariens qui prennent juste du lait. Dans cette catégorie, ils ont la possibilité d’apporter des protéines. Les autres alternatives pour apporter des protéines sont les légumineuses à l’exemple du haricot, du voandzou, du cassoulet et aussi les graines oléagineuses à l’exemple de l’arachide, le sésame pour ne citer que celles-là. Ces aliments peuvent être une alternative et peuvent apporter beaucoup de protéines aux végétaliens surtout.

          Selon vous, qu’est- ce qui peut pousser un sujet à devenir végétalien ou végétarien ?

Il y a des nuances qu’il faudra éclairer à ce niveau également. Certaines personnes deviennent végétaliennes ou végétariennes pour des raisons religieuses. D’autres le deviennent parce qu’ils préfèrent, à un moment donné, ne consommer que des aliments d’origine végétale. Du côté de la médecine, il n’y a pas de prescription qu’on fait pour ces genres de personnes. Devenir végétarien ou végétalien pour la plupart, c’est un choix de vie. Et souvent ce choix est basé sur plusieurs raisons comme énumérées plus haut.

          Quels sont les risques auxquels sont exposés ces personnes ?

Les régimes végétariens ou végétaliens peuvent bien sûr avoir des risques sur la santé. Certaines carences peuvent facilement s’installer. Certaines personnes sont exposées à faire soit une carence en vitamine B12, soit en calcium, soit en en fer si elles ne contrôlent pas leur alimentation. Dès lors qu’elles optent pour l’un de ces régimes, elles sont exposées à plusieurs maladies qui sont souvent dangereuses pour la santé parce que la quantité d’énergie dont un individu en a besoin par jour est apportée par des macronutriments. Et ces macronutriments sont souvent : les glucides, les lipides et ou les protides. Mais souvent chez ces sujets, les protéines sont mises de côté. Et donc, si elles ne font pas attention pour que l’équilibre s’installe et se maintienne, elles seront très vite exposées à une prise de poids même en étant sous ce type de régime.

         Quelles recommandations avez-vous à l’endroit de ces catégories de personnes ?

Pour les personnes qui sont sous ces régimes, je propose qu’elles aient souvent recours à un nutritionniste pour les aider à maintenir l’équilibre au niveau de leurs assiettes pour ne pas être exposées aux carences et aux excès.

Propos recueillis et transcrits par Ange Céline GBOVI

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *