Abomey-Calavi
Santé et Nutrition

SÉCURITÉ ALIMENTAIRE ET NUTRITIONNELLE: La FAO reçoit un financement de 83 millions de dollars des États-Unis

 L’Agence des États-Unis pour le développement international (USAID) a octroyé un financement de 83 millions de dollars à l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) afin de renforcer la résilience de plusieurs pays en situation d’urgence alimentaire.

Vanessa ZANNOU

Dans un communiqué paru jeudi dernier, l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) a commenté cette contribution de 83 millions de dollars visant à soutenir les programmes conçus pour faire face aux situations d’urgence et renforcer la résilience en Éthiopie, en Afghanistan et au Soudan, ainsi qu’en Haïti, en République dominicaine, au Burkina Faso, au Sahel et en Afrique de l’Ouest. « Nous sommes reconnaissants envers les États-Unis pour cette contribution importante au mandat de la FAO », a déclaré M. Qu Dongyu, Directeur général de la FAO. De plus, « la préservation des moyens d’existence ruraux des personnes vulnérables est essentielle si l’on veut éviter les catastrophes et sauver des vies en développant la production locale. Un tel financement est indispensable afin de mener des interventions dynamiques et à grande échelle dans les contextes de crise alimentaire », a-t-il commenté. Ce financement intervient en effet dans le prolongement d’un engagement pris récemment par l’Agence des États-Unis pour le développement international (USAID), d’un montant de 80 millions de dollars, visant tout particulièrement à améliorer la sécurité alimentaire et la nutrition en Afghanistan.

 A cet effet, la FAO prévoit utiliser ces fonds pour améliorer la sécurité alimentaire et nutritionnelle de 2 065 000 personnes vulnérables et marginalisées, en leur distribuant des kits de culture de blé d’hiver, en fournissant des kits de protection des animaux d’élevage aux éleveurs des zones touchées par la sécheresse, et en proposant des transferts monétaires à usages multiples aux ménages qui n’ont pas accès à la terre et dont la main-d’œuvre familiale est limitée. Un montant supplémentaire de 15 millions de dollars a été affecté au renforcement de la sécurité alimentaire et des moyens de subsistance au Soudan. Les montants restants seront destinés aux personnes dans le besoin au Burkina Faso et dans la région de l’Afrique de l’Ouest, et contribueront à atténuer les effets d’une épidémie de peste porcine africaine en Haïti et en République dominicaine.

 La mission de l’Organisation est d’éliminer la faim, de sa présence de longue date dans les pays, de son savoir-faire et de son expérience considérables dans les domaines de l’aide humanitaire et du développement. Compte tenu de cette mission, la FAO a un rôle unique à jouer dans la prévention et la lutte contre la faim aiguë et dans l’aide à apporter aux pays en situation de crise alimentaire pour que ceux-ci retrouvent la voie de la croissance et de la prospérité. En fournissant une assistance agricole d’urgence dès qu’une crise éclate, elle protège les moyens de subsistance des populations, en leur permettant de produire de la nourriture et de percevoir un revenu.

Par ailleurs, en cas de menace ou de crise touchant l’agriculture, une intervention rapide et efficace permet de sauver des vies, de favoriser la relance et de réduire la dépendance à l’égard de l’aide alimentaire en faveur de l’autonomie.

Il est à rappeler que depuis 2017, les États-Unis sont le principal partenaire fournisseur de ressources du programme conçu par la FAO pour faire face aux situations d’urgence et renforcer la résilience. Le montant de la nouvelle contribution, qui fait partie de l’aide accordée chaque année par le Bureau de l’aide humanitaire de l’USAID, est trois fois supérieur à celui de l’année précédente.

Laisser un commentaire à propos de ce

  • Quality
  • Price
  • Service

PROS

+
Ajouter Un Champ

CONS

+
Ajouter Un Champ
Choisissez L'Image