Cancel Preloader

1er groupe de presse agricole en Afrique de l’Ouest

Intoxication alimentaire : La consommation des insectes ravageurs causes de nombreux cas méconnus

 Intoxication alimentaire : La consommation des insectes ravageurs causes de nombreux cas méconnus

Partout où des produits tels que les céréales, les tubercules, les légumineuses, la farine, les aliments pour animaux de compagnie, les fruits secs et le foin sont stockés, les insectes ravageurs de stockage peuvent devenir un problème en les attaquant. Ainsi, manger ces aliments volontairement ou par ignorance s’avère très dangereux pour la santé. 

                                                                         Des dates attaquées par des insectes ravageurs

Oyéyèmi AGANI

« Tout ce qui ne tue pas engraisse ». C’est l’expression qui circule souvent lorsque les insectes ravageurs envahissent les cultures agricoles et les jardins. Un insecte ravageur est une espèce d’insecte considérée comme nuisible pour les cultures, les arbres et la végétation en général, ainsi que pour les denrées entreposées. Cependant, la consommation d’aliments attaqués par des insectes ravageurs peut avoir des conséquences graves sur la santé, même si cela est souvent ignoré. Cette situation est notamment fréquente chez les petits enfants pendant la saison des mangues, où ils peuvent être tentés de goûter des aliments contaminés par des insectes. Cela peut conduire à des intoxications alimentaires, une affection courante qui peut être causée par la consommation d’aliments ou d’eau contenant des bactéries, des toxines bactériennes, des parasites ou des virus.

Les symptômes les plus fréquents sont des nausées, des vomissements, des crampes abdominales et de la diarrhée. Les intoxications alimentaires d’origine bactérienne peuvent également entraîner de la fièvre et des maux de tête. Ces symptômes peuvent apparaître quelques heures ou quelques jours après l’ingestion de la nourriture contaminée et durer de un jour à une semaine. Ils peuvent également endommager gravement les intestins. Le Dr Bognonkpe Rogatien explique :

« Les premières conséquences sont les troubles gastro-entériques avec des douleurs abdominales suivies de diarrhée et vomissements ».

Certaines intoxications alimentaires non infectieuses affectent le système nerveux central et entraînent des symptômes caractéristiques de neurotoxines. Par exemple, la consommation de fruits de mer contaminés par la saxitoxine peut provoquer une faiblesse ou une paralysie autour de la bouche en quelques minutes, qui se propagera lentement au reste du corps. « En ce qui concerne l’intoxication par des scombroïdes (par l’histamine), elle génère des symptômes caractéristiques d’un excès d’histamine. Ils apparaissent dans l’espace d’une heure sous forme de bouffées de chaleur, d’éruption cutanée sur le visage, de la douleur abdominale et de la diarrhée », ajoute le Dr David Djanta. Les insecticides à base d’organophosphates peuvent également causer des symptômes similaires, bien que moins graves.

Les intoxications alimentaires non infectieuses peuvent parfois causer des troubles permanents du système nerveux et même entraîner la mort. D’autres insectes ravageurs sont à l’origine de la fièvre typhoïde ou de l’allergie buccale. Cependant, lorsque plusieurs personnes sont touchées par une intoxication alimentaire, il est plus facile d’en déterminer la cause. Souvent, toutes les personnes touchées ont consommé un aliment commun, ce qui permet de procéder à une analyse pour déterminer sa toxicité

Pour préserver sa santé, le Dr Bognonkpe Rogatien recommande de nettoyer et laver soigneusement les aliments avant consommation, et de ne pas consommer des aliments attaqués par les ravageurs.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *