Abomey-Calavi
Agriculture

SOUTIEN AUX MARAÎCHERS DE SEME KPODJI: Le gouvernement à travers le FNDA octroie de semences et d’intrants agricoles

Le Directeur des opérations du Fond National de Développement Agricole (FNDA) Franck Baropa, a procédé au nom du Directeur Général du FNDA Valère Houssou, à la cérémonie de remise d’intrants et de semences aux maraîchers de la commune de Sèmè-Kpodji. La dite cérémonie s’est déroulée le vendredi 11 juin 2021 sur l’un des sites maraîchers de la commune en présence de certains responsables du FNDA, du représentant de l’ATDA 7 et des maraîchers.

Par Laure LEKOSSA

Le maraîchage figure aujourd’hui parmi les douze filières prioritaires identifiées et retenues par le Gouvernement béninois, dans le Plan de Relance du Secteur Agricole et Rural. Il joue un rôle sociologiquement et économiquement important au sein de la population béninoise. Les cultures maraîchères représentent une source alimentaire variée, qui complètent bien les besoins des populations béninoises.

Lire aussi: FINANCEMENT AGRICOLE AU BÉNIN: Les agents des banques partenaires du FNDA renforcent leurs capacités

Cependant, le secteur maraîcher béninois est confronté à de nombreuses difficultés qui sont de plusieurs ordres : contraintes d’ordre technique, social, naturel, organisationnel, etc. Ainsi, au nombre de ces difficultés, l’on peut citer entre autres, l’utilisation des semences de mauvaise qualité, la pression parasitaire très importante, la maîtrise partielle des techniques culturales, la fertilisation et la lutte contre les principaux ravageurs, les difficultés liées à l’arrosage en raison des disponibilités en eau limitées ou encore d’absence de crédit et bien d’autres. Ces contraintes auxquelles sont exposés les producteurs engendrent la faible productivité des systèmes de cultures maraîchères.

Depuis 2018, le gouvernement Béninois à travers son le ministère de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche, a accordé une attention particulière aux difficultés rencontrées par les maraîchers de Sèmè Kpodji en les appuyant de diverses manières en vue d’impacter durablement la production maraichère au Bénin. C’est justement dans cette logique que s’inscrit la cérémonie de remise d’intrants et de semnces faite par le FNDA. Les maraichers de Sème Kpodji réunis au sein de l’UCCOVMAS entendez l’Union Communale des Coopératives Villageoises Maraichers de Sèmè – Kpodji composée de 17 associations, ont reçu des semences de tomates, de carottes, des engrais NPK de 22 tonnes et d’urée de 15 tonnes.

Lire aussi: PROMOTION DE L’INVESTISSEMENT PRIVE DANS LE SECTEUR AGRICOLE: La collaboration FNDA-ATDA évaluée par le cadre de concertation

En procédant à la remise, Franck Baropa directeur des opérations du FNDA s’est au nom du DG FNDA, réjoui de l’aboutissement du processus. « Depuis 2018, des forages, des motopompes, des formations spécifiques au profit de 120 maraîchers ont déjà été donnés. Aujourd’hui, on se retrouve pour un appui complémentaire. L’appui de ce jour vise à mettre à la disposition des maraîchers de Sèmè Kpodji, des intrants spécifiques qui sont constitués des semences de tomates , de carottes, mais aussi des engrais spécifiques réparties en NPK et en urée » a-t-il expliqué.

Selon lui, le ministre de l’agriculture a voulu que cette campagne agricole soit consacrée au maraichage. Tout en remerciant le gouvernement, il a exhorté les bénéficiaires à en faire un bon usage car souligne-t-il la suite du processus en dépend. « Il est essentielle qu’on arrive à monter au gouvernement qu’il ne s’est pas trompé en vous faisant confiance » a-t-il martelé avant de souhaiter une bonne campagne agricole aux maraîchers.

Prenant la parole Mathieu Sahui, président de la FéNOMa, a exprimé toute sa reconnaissance au gouvernement pour ses multiples efforts d’appui et d’accompagnement à l’endroit des maraîchers de Sèmè – Kpodji. Au nom des maraîchers de la commune, il s’est engagé à faire un usage judicieux de ces intrants. Soulignons que ces lots d’intrants et de semences sont estimés à près de 28 millions de FCFA.

Lire aussi: RENFORCEMENT DES CAPACITÉS DES SYSTEMES FINANCIERS DÉCENTRALISES: Le FNDA outille les SFD sur l’analyse des marchés financiers agricoles

Laisser un commentaire à propos de ce

  • Quality
  • Price
  • Service

PROS

+
Ajouter Un Champ

CONS

+
Ajouter Un Champ
Choisissez L'Image