Cancel Preloader

1er groupe de presse agricole en Afrique de l’Ouest

MÉCANISMES DE FINANCEMENT AGRICOLE AU BÉNIN

 MÉCANISMES DE FINANCEMENT AGRICOLE AU BÉNIN

Des centaines d’entrepreneurs agricoles outillés

BeniBiz en partenariat avec le Fond National de Développement Agricole (FNDA) a organisé une tournée d’information sur les mécanismes de financement agricole dans trois villes du septentrion. Démarrée le Lundi 24 janvier 2022, elle s’est achevée ce vendredi 28 janvier 2022.

Informer les entrepreneurs sur les facilités que le Fond National de Développement Agricole (FNDA) offre à travers ses trois guichets et débattre des questions auxquelles ces entrepreneurs sont confrontés dans l’élaboration de leurs dossiers, tels sont les objectifs de la première phase de la tournée nationale d’information initiée par BeniBiz en collaboration avec le FNDA. Parakou, Kandi et Natitingou, sont les trois villes qui ont accueilli la délégation de BeniBiz et du FNDA du lundi 24 au vendredi 28 janvier 2022. Daniel SELIKI, représentant de BeniBiz rappelle aux entrepreneurs agricoles que l’objectif précis de cette séance de sensibilisation est de leur présenter les différentes opportunités que le FNDA offre en complément des multiples facilités que BeniBiz met en place à travers tout son programme d’accompagnement. « Il s’agira de vous présenter toute la démarche de sollicitation de financement du début jusqu’à la fin, les acteurs vers lesquels vous devez vous diriger, comment vous devez vous y prendre et surtout les profils recherchés par les structures financières de la place » a-t-il martelé.  

Les problèmes liés aux taux d’intérêt, à la durée de traitement des dossiers des bénéficiaires, à l’accès aux fonciers, aux critères pour bénéficier de la bonification du taux d’intérêt sont entre autres les questions soulevées par les participants. Ayant reçu toutes les clarifications nécessaires, ils se disent satisfaits. « Cette séance m’a motivée une fois de plus parce que, par le passé, on se penchait plus sur le volet temps, la garantie et les taux d’intérêt qui sont très élevés. Au cours de cette séance, j’ai acquis beaucoup de choses et je remercie le FNDA et BeniBiz », a déclaré Gwladys OUSSOU, entrepreneure BeniBiz. Tout comme elle, Viviane AVOHOU trouve cette séance « très enrichissante ». « Maintenant, nous pouvons croire aux politiques de l’Etat qui accompagnent les entrepreneurs agricoles et oser nous lancer dans le processus pour bénéficier de ces opportunités de financement de nos projets. » Pour Djalil Abdou DJIBRIL, représentant du Fond National de Développement Agricole, le besoin existait en matière d’information. « Il n’y a pas de limite surtout lorsqu’on a pour objectif de réduire la symétrie d’information que nous constatons. Depuis que le FNDA a lancé ses guichets, l’information est perçue différemment, qu’on soit d’une filière à une autre ou d’un maillon à un autre » ajoute-t-il.

Des bénéficiaires de ce fond présents à la séance d’information n’ont pas manqué de témoigner de la véracité de ces fonds mis à la portée des entrepreneurs malgré les multiples difficultés que cela engendre. « On ne se dit pas entrepreneur sans avoir de numéro IFU, un compte bancaire, des cahiers de charges. Être un entrepreneur virtuel c’est difficile que les banques et les SFD vous croient. Pour être professionnel, il faut se rapprocher de BeniBiz qui m’a appris à avoir une vision, suivre des formations et maîtriser les nouvelles technologies. Aller à l’innovation comme BeniBiz le dit ». C’est ce qu’a partagé Yacoubou YOROUTOGOR, promoteur d’ASAFMA et ancien bénéficiaire du Fond National de Développement Agricole; avec les participants.

Cette séance de sensibilisation était vraiment la bienvenue puisque les promoteurs agricoles présents et même les différents coachs d’entreprise ont pu saisir toutes les informations qui les échappaient sur les mécanismes de financement du FNDA.

LE RURAL

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *